Avant de rejoindre l'OGC Nice, Mario Balotelli ne connaissait Nice "que pour les attentats"'

Avant de rejoindre l'OGC Nice, Mario Balotelli ne connaissait Nice "que pour les attentats"'

BALLOT - L'attaquant italien de l'OGC Nice a accordé un entretien fleuve à Nice-Matin dans lequel il évoque tour à tour ses ambitions, sa personnalité mais, aussi, sa méconnaissance de la ville azuréenne.

Il n'avait jamais accordé d'interview à la presse écrite française. "Il est important que je m'exprime pour que les supporters connaissent ma vraie personnalité." C'est par ces mots que Mario Balotelli, l'attaquant international italien recrue phare du mercato estival niçois en 2016, a justifié au journal Nice-Matin son envie de se raconter publiquement. 

L'occasion pour lui d'étayer sa décision de rallier les rangs des Aiglons. "J'avais besoin de me sentir désiré [...] c'était un bon choix au niveau humain, confort de vie et sur le plan footballistique aussi", affirme Super Mario.

Lire aussi

Il ne connaissait Nice qu'à cause de l'attentat du 14 juillet 2016

Lorsque le numéro 9 niçois passé notamment par L'inter Milan, Manchester City et le Milan AC est interrogé sur sa connaissance du club niçois, sa réponse a de quoi interpeller. "Malheureusement, je connaissais Nice que pour les attentats. J'étais allé 2-3 fois en vacances à Monaco, à Saint-Tropez aussi", raconte Balotelli.

Puis de signaler plus loin ne pas savoir qu'Hatem Ben Arfa avait evolué avec succès (37 matches, 18 buts) à Nice durant la saison 2015-2016. "Je l'ai connu quand il jouait à Newcastle lorsque j'étais en Angleterre. Mais je ne savais pas qi'il avait joué ici, on me l'a dit après". 

J'étais allé 2-3 fois à Monaco- Mario Balotelli

Il est aussi revenu sur son passage très difficile au bord de la Mersey où il a seulement joué 28 matches et marqué 4 buts en deux ans. "Je vivais une situation difficile à Liverpool, dans une ville qui ne me plaisait pas. J'avais besoin de changement", raconte le joueur âgé de 27 ans. "Venir à l'OGC Nice, qui, avec tout le respect que je lui porte, n'est pas le Real Madrid, était un risque si je me loupais encore une fois", reconnait-il. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.