Lille est à deux doigts de la Ligue des champions

Lille est à deux doigts de la Ligue des champions

DirectLCI
FOOTBALL – Rattrapés dans les dernières minutes face à Bastia (1-1), ce vendredi soir en ouverture de la 36e journée de Ligue 1, les Lillois devront patienter pour officiellement valider leur billet pour la Ligue des Champions. Mais il ne devrait pas leur échapper.

À quatre minutes près et les Lillois pouvaient sortir le champagne dès ce vendredi soir. Menant sur la pelouse de Bastia, Lille a concédé le match nul suite à un but de Khazri (1-1). Un match nul et un point qui ne suffisent pas  à officialiser la présence des Nordistes la saison prochaine en Ligue des champions. Alors que la victoire les qualifiait. René Girard et ses hommes devront donc patienter jusqu'au weekend prochain avant de rejoindre le PSG et surtout Monaco, que ce match nul qualifie.

Pourtant Lille avait fait le plus dur en ouvrant le score à la 32e minute. Parfaitement lancé dans la surface par Nolan Roux, l'Ivoirien fixe Fethi Harek et enchaîne avec une frappe enroulée. Landreau est battu et Lille fait marche vers la grande Coupe d'Europe (0-1). D'autant que cette saison, les Lillois ont remporté 17 des 18 matches où ils ont ouvert le score, soit un ratio de 94 %, un record cette saison. Mais cette statistique, Wahbi Khazri va la faire mentir.

Un but refusé à Bastia, sans doute valable

À la 85e minute, l'international tunisien est à la tombée d'un centre de Florian Raspentino, plus que Kjaer et Béria il aligne Enyama de la tête (1-1). Tout s'écroule pour Lille qui avait jusque-là fait un match solide, même si Kalou, Martin et Roux ont eu l'occasion de tuer le match.

Mais les Lillois s'en sortent bien puisque les Corses vont marquer une nouvelle fois à la 88e minute, le but sera refusé. Suite à une frappe violente dont seul Djibril Cissé a le secret, Raspentino devance Béria et détourne le ballon dans les buts. Difficile de savoir ce qu'a vu l'arbitre, mais le but n'est pas accordé. Ce qui permet aux Nordistes de rentrer avec un match nul et, dans un coin de la tête, les coupes de champagne qui les attendent la semaine prochaine.

Plus d'articles

Sur le même sujet