Lille-PSG : Thomas Tuchel très remonté contre sa hiérarchie à l’issue de la débâcle face au LOSC

Football

COUP DE GUEULE - A l’issue de la défaite cinglante du PSG contre Lille (5-1) dimanche soir, Thomas Tuchel a adressé un message fort à sa direction, regrettant de devoir composer avec un effectif trop limité.

Il en avait gros sur le cœur. Invité à réagir à la déconvenue subie par son équipe face à Lille dimanche soir, Thomas Tuchel s’est emporté au micro de Canal+, fustigeant les limites de son effectif. "On joue aujourd'hui avec Moussa Diaby qui n'a fait que deux entraînements. Normalement il n'aurait pas dû être avec nous. Thilo Kehrer est malade et lui non plus n'aurait pas dû être là. Mais il devait jouer parce que c'est la dixième fois que nous sommes à quinze joueurs cette saison. Nous ne pouvons même pas avoir seize joueurs. Ce n'est pas  possible de fonctionner comme ça", a déploré l’entraîneur du PSG. 

Pour rappel, le PSG s’est rendu dimanche soir au stade Pierre Mauroy sans Cavani, Di Maria, Neymar et Marquinhos, ces derniers étant encore blessés. A cela se sont ajoutées les blessures en cours de match de Thiago Silva et Meunier. "Tout le monde trouve normal que Juan Bernat joue 10, puis joue à gauche, puis au milieu, a pointé l’entraîneur allemand. Tout le monde dit c'est normal parce qu'on gagne, on gagne, mais ça n'est pas normal. Au contraire ce match montre que l'on a eu une mentalité extraordinaire jusqu'à aujourd'hui. Mais simplement, maintenant, c'est trop. Sans Marquinhos, sans Thiago (Silva), avec Kehrer malade, c'est trop". 

Lire aussi

"Tout le monde accepte ça parce que on gagne"

Et Thomas Tuchel de louer la qualité de son adversaire du soir : "Lille c'est une équipe fantastique. On doit avoir la qualité si on veut gagner ici. Or, on joue depuis longtemps sans Ney (Neymar), sans Edi (Edinson Cavani). On fait des entraînements avec douze, treize, quatorze joueurs", a-t-il constaté avec amertume avant d’évoquer le match à venir contre Nantes mercredi. "Verratti est suspendu, Thiago (Silva) est blessé,  Meunier est blessé. Nous serons peut-être treize ou quatorze. On manque de joueurs. Il nous manque Adrien Rabiot, il nous manque Lassana Diarra. Il nous manque beaucoup de joueurs mais tout le monde accepte ça parce que on gagne, on gagne, on gagne. Mais c'est trop".

A travers ses déclarations, le coach du PSG a en tout cas envoyé un message fort à sa hiérarchie en vue de la saison prochaine, espérant vivement disposer d’un effectif plus fourni. Reste à savoir s’il sera entendu. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter