Limoger José Mourinho coûterait cher (mais alors très cher) à Chelsea

Limoger José Mourinho coûterait cher (mais alors très cher) à Chelsea

Football
DirectLCI
ARGENT – Malgré les mauvais résultats de Chelsea, la question d'un licenciement de José Mourinho ne semble pas d'actualité. Et pour cause, renvoyer le technicien portugais coûterait 55 millions d'euros au club anglais.

José Mourinho sera-t-il toujours sur le banc de Chelsea le 16 février prochain pour le 8e de finale de Ligue des champions face au PSG ? La question mérite d'être posée au vu des résultats désastreux de Chelsea depuis le début de saison. La dernière défaite en date, concédée sur le terrain de Leicester lundi soir au terme d'une prestation désastreuse, n'a fait que fragiliser davantage la position du coach portugais, revenu en héros à Stamford Bridge à l'été 2013.

En 2007, Abramovitch lui avait offert une Ferrari

Mais "The Special One" est un homme qui coûte cher. Très cher, même. Aujourd'hui, le Portugais ne doit son maintien à la tête de Chelsea qu'à son aura, son imposant CV et à son excellente cote de popularité auprès des supporters et de Roman Abramovitch. Mais également à son contrat en or qu'il a récemment prolongé jusqu'en 2019 avec une importante revalorisation salariale à la clé (250 000 £ hebdomadaire). Et les dirigeants londoniens ont bien évidemment pris en compte cette donnée primordiale au moment d'évoquer un éventuel renvoi de José Mourinho.

A LIRE AUSSI >> Avant chaque match, Mourinho s'adonne à un petit plaisir coupable

Ainsi, limoger l'ancien coach du Real Madrid en pleine saison coûterait 55 millions d'euros à Chelsea selon le Daily Mail , une somme qui correspond à l'intégralité du salaire que doivent lui verser les Blues lors des quatre prochaines saisons. De quoi refroidir les ardeurs du propriétaire Roman Abramovitch qui s'apprête à réunir ses conseillers afin d'évoquer l'avenir de leur salarié. Lors du premier limogeage de Mourinho en 2007, ce dernier avait reçu 21 millions d'euros d'indemnités et... une Ferrari gracieusement offerte par l'oligarque russe. Les 55 millions d'euros promis à Mourinho devraient suffire pour cette fois-ci.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter