Lionel Messi aurait refusé de prolonger son contrat avec le FC Barcelone

Football

AVENIR - Selon le quotidien espagnol Marca, Lionel Messi aurait refusé de prolonger son contrat le liant au Barça jusqu’en juin 2018. L’Argentin voudrait d'abord aller au bout de son bail avant de décider de son avenir.

Wait & see. D'après le quotidien espagnol Marca, Lionel Messi a tout bonnenment refusé de prolonger son contrat qui expire le 30 juin 2018. Après des vacances en famille, juste après l'immense déception générée par la défaite en finale de la Copa América contre le Chili (0-0 a.p., 4 tab à 2), l'international argentin aurait fait savoir à sa direction vouloir attendre la fin de son contrat avant de prendre une quelconque décision quant à son avenir au sein du club qui l'a vu débarquer à l'âge de 13 ans.

Depuis, il n'y a plus eu de contact officiel entre Messi et sa direction

Après cette annonce, le président du Barça, Josep Maria Bartomeu a tenté de calmer les tensions et aurait demandé au joueur de réfléchir à deux fois avant de se décider. Mais depuis, il n'y a plus eu de contact officiel entre Messi et sa direction. Pourtant, Bartomeu s'est montré confiant en novembre au sujet de la prolongation du numéro 10 argentin. "Neymar a été prolongé pour les cinq prochaines années. Messi ? Pas encore. Mais les négociations auront abouti dans les deux prochains mois", avait affirmé Bartomeu. "Je ne sais pas ce qui va se passer dans le futur mais nous allons essayer d’expliquer à Leo qu’il est dans le meilleur club du monde."

Lire aussi

    Pour mettre en contexte cette crise, il est indispensable de se rappeler d'un événement clé. Peu avant la finale de la Copa America 2016,  le quintuple Ballon d'or aurait été très affecté par la condamnation dont il a fait objet avec son père : 21 mois d'emprisonnement pour fraude fiscale pour avoir fraudé sur les revenus tirés de ses droits à l'image entre 2007 et 2009.  De quoi relancer les rumeurs d'une arrivée prochaine à Manchester City où Pep Guardiola est un fan absolu de "La Pulga", ou un retour au bercail, en Argentine, du côté des Newell's Old Boys dont Messi est supporter.

    Lire et commenter