Lionel Messi : comment la situation s'est dégradée avec le Barça en 5 dates

Football
CLASH – En conflit ouvert avec son entraîneur Luis Enrique, jamais la tension entre le quadruple Ballon d'or et le club catalan n'a été aussi forte. Elle est plus largement la résultante de longs mois de dégradation des relations entre Lionel Messi et le FC Barcelone.

Ils n'en sont pas arrivés là par hasard. Si les médias parlent désormais d'une "rupture" entre Lionel Messi et Luis Enrique, et plus largement d'un éventuel départ du joueur l'été prochain, c'est que les relations entre l'Argentin et le Barça se sont dangereusement dégradées depuis plus d'un an. Retour sur les épisodes marquants de "l'affaire Messi".

Juin 2013 : le Fisc, l'élément déclencheur
"La juge a accepté de donner suite au dossier et a convoqué Messi et son père". Voilà comment commencent les déboires de Lionel Messi avec la justice espagnole. Accusés d'avoir dissimulé 4,16 millions d'euros de droits à l'image au Fisc, le n° 10 et Jorge Horacio Messi, se présentent le 27 septembre au tribunal de Gava (Catalogne). Le joueur fait une nouvelle fois part de sa bonne foi, d'autant que quelques semaines plus tôt, son clan a versé 5 millions au Trésor espagnol. Depuis, l'affaire est en stand-by, même si l'enquête se poursuit. Elle laisse d'ailleurs des traces entre Messi et le Barça : l'Argentin estimant ne pas avoir été assez soutenu par son club durant la tourmente.

EN SAVOIR +
>> Messi n'en a pas fini avec la justice

Décembre 2013 : le contrat de la discorde
"Je ne comprends pas pourquoi il faudrait lui proposer un nouveau contrat tous les six mois". C'est en ces termes que Javier Faus, directeur financier du club, a qualifié sur une radio espagnole l'état des négociations pour un nouveau bail de Messi au FCB. La tension entre l'Argentin et le Barça, désormais publique, est palpable depuis que le clan du joueur tente d'obtenir une nouvelle revalorisation salariale afin de dépasser les 16 millions d'euros annuels que touche depuis peu Cristiano Ronaldo au Real Madrid. En mai 2014, avec 20 millions par an, l'attaquant obtient gain de cause et redevient le joueur le mieux payé au monde. Mais il ne prolonge pourtant pas la durée de son contrat, qui prend fin en juin 2018...

EN SAVOIR + >> Messi, le salaire qui fâche

Mai 2014 : Messi parle pour la première fois de départ
"Mon choix est de continuer au Barça. Mais, si je ne sens pas le même amour, il faudra trouver une solution car je souhaite toujours le meilleur pour ce club". Cette sortie, effectuée quelques jours seulement après sa revalorisation salariale, a sans doute radicalement changé le rapport de force entre Messi et les Blaugranas. Car pour la première fois, l'Argentin, qui avait toujours affirmé vouloir finir sa carrière en Catalogne, évoque la possibilité d'un départ. Pire, alors qu'il est critiqué pour des performances moins souveraines qu'à l'accoutumée, Messi est placé sur la liste des transferts par les lecteurs du site du journal catalan Sport ...

A LIRE AUSSI >> Le coup de blues de Messi

Novembre 2014 : la crise couve déjà au Barça
"Dans le football, on ne sait jamais. J'ai souvent dit que je voulais finir ma carrière au Barça, mais on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie. C'est compliqué. Surtout en ce moment au Barça." Une nouvelle fois, Messi jette le doute sur son avenir au sein de son club formateur. Résultats décevants et clasico fraîchement perdu contre le Real, on sent déjà poindre une critique du travail fourni par Luis Enrique, nouvel entraîneur du Barça. Déjà, les médias annoncent que Manchester City, Chelsea, le Bayern Munich et surtout le PSG manœuvrent pour tenter de faire un transfert historique l'été prochain.

A LIRE AUSSI >> Le PSG favori pour recruter Messi ?

Janvier 2014 : le clash avec Luis Enrique
"La rupture", "Messi défie le Barça"... La presse espagnole et européenne fait évidemment ses gros titres sur Messi. En cause, les différents épisodes de tensions qui opposent depuis quelques jours le joueur à son entraîneur : samedi 3 janvier, un vif accrochage à cours de l'entraînement. Le lendemain, les moqueries de Messi laissé sur le banc face à la Real Sociedad par Luis Enrique. Mardi, l'entraînement séché par l'Argentin qui aurait rendu fou de rage le technicien. Mercredi, le quadruple Ballon d'or qui doit être recadré par Xavi afin de calmer les choses. Problème, à en croire AS , Messi aurait lâché à ses dirigeants "c'est lui ou moi".

EN SAVOIR + >> Le conflit entre Messi et Luis Enrique ne date pas d'hier
  >> Crise au Barça : Enrique calme le jeu

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter