Messi, une saison sans jouer pour "solder" son divorce avec le Barça ?

Messi, une saison sans jouer pour "solder" son divorce avec le Barça ?
Football

BRAS DE FER - Désireux de quitter le FC Barcelone libre de tout contrat dès cet été, Lionel Messi se heurte au refus du Barça, qui demande le montant de sa clause libératoire, soit 700 millions d'euros. Néanmoins, l'Argentin pourrait, selon ESPN, partir libre cet été s'il décide de renoncer à sa dernière année de contrat et à jouer avec une autre formation lors de la saison 2020-2021.

Près d’une semaine après l’annonce fracassante indiquant la volonté du génie argentin de quitter le FC Barcelone cet été, le dossier Messi est toujours aussi brûlant, le joueur ayant notamment boycotté l'entraînement de reprise du club catalan en vue de la saison prochaine, après avoir manqué à l’appel lors de la séance de dépistage du Covid-19 auquel devaient se soumettre les joueurs dimanche.

La seule issue pour partir libre ?

Dans les faits, le vœu premier de Lionel Messi est de partir libre lors de ce mercato estival, en faisant valoir une clause présente dans un contrat signé en 2017 lui permettant de partir libre à la fin de chaque saison. Néanmoins, selon ESPN, qui cite une source proche du FC Barcelone, cette clause aurait expiré en juin dernier. Une version que contesterait le clan Messi, qui invoque le contexte sanitaire inédit qui a décalé la fin de saison en Espagne et dans l'Europe entière.

Toujours selon des sources proches du Barça à ESPN, le club catalan n’autoriserait Messi à quitter la Catalogne libre seulement si ce dernier faisait une croix sur la saison 2020-2021. Ainsi, le média explique que le numéro 10 argentin pourrait partir mais devrait renoncer à son salaire pendant tout l’exercice et devrait s’engager à ne pas jouer au football avec une autre formation cette saison.

Lire aussi

La FIFA comme arbitre ?

Toute l'info sur

Mercato : le feuilleton Lionel Messi

Si cette hypothèse paraît farfelue au premier abord, elle pourrait se concrétiser si Manchester City, principal courtisan de l'Argentin, n'est pas en capacité de payer l'indemnité de transfert, qui pourrait être estimée entre 100 et 200 millions d'euros, alors que sa clause libératoire est fixée à 700 millions d'euros. Un scénario probable pour El Mundo Deportivo, qui explique que les Citizens ne pourraient payer autant, en plus du salaire pharaonique de Messi, qui pourrait atteindre 100M/an.

Néanmoins, si la volonté de l'Argentin de quitter le Barça reste intacte dans les semaines à venir, La Pulga pourrait se tourner vers la FIFA pour faire valoir ses droits. Selon le règlement de la fédération, Messi a déjà effectué la période protégée de son contrat, à savoir deux années, contre trois pour les joueurs de moins de 28 ans. Ainsi, le calcul de l'indemnité pourrait se faire en fonction de la durée restante du contrat et du salaire du joueur. Une somme que devrait payer le natif de Rosario, même si son futur club pourrait l'y aider.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent