Liste de Didier Deschamps : quels absents et quels petits nouveaux chez les Bleus ?

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, livre jeudi 4 octobre (14h) sa liste de 23 joueurs en vue des deux matchs à venir, en amical contre l’Islande le 11 octobre, puis en Ligue des nations contre l’Allemagne le 16. Par la force des choses, il y aura du changement.

Fidèle à l’adage selon lequel on ne change pas une équipe qui gagne, Didier Deschamps a tenu à conserver son groupe autant que possible pour les matchs de septembre, en Allemagne (0-0) puis face aux Pays-Bas à Saint-Denis (2-1), pour le compte de la Ligue des nations. Selon les informations de TF1, le sélectionneur devrait de nouveau accorder une priorité aux champions du monde, qui seront au nombre d’une bonne vingtaine dans sa nouvelle liste de 23 joueurs, qu’il annonce ce jeudi, à 14h, au siège de la Fédération française de football (FFF), en vue des deux prochaines échéances, face à l’Islande, à Guingamp en amical le 11 octobre, puis à l’Allemagne, le 16 au Stade de France, dans le cadre du groupe 1 de la Ligue des nations. 

Il y a un mois, seuls les deux gardiens historiques des Bleus, Hugo Lloris et Steve Mandanda, tous deux touchés à une cuisse, manquaient à l’appel. Le premier a repris la compétition ce mercredi soir avec Tottenham contre le FC Barcelone en Ligue des champions. Le second a retrouvé les terrains de Ligue 1 le 26 septembre contre Strasbourg et a enchaîné, à Lille, dimanche dernier. Ils avaient été remplacés par Benoît Costil et Benjamin Lecomte. Le trio de gardiens qu’ils formaient en Russie avec Alphonse Areola sera donc reconstitué dans cette liste. D’autres joueurs, en revanche, sont forfait, ou risquent de l’être. Passage en revue.

Ils sont absents

Victime de la plus redoutée de toutes les blessures, la rupture des ligaments croisés du genou, lors du match de son équipe du Bayern Munich face à Leverkusen le 15 septembre, le milieu Corentin Tolisso a été opéré avec succès dès le lendemain, et restera sur le carreau durant environ six mois. Samuel Umtiti, lui, hésite à se faire opérer ou non (ce qui augmenterait fatalement son temps de convalescence), mais il est lui aussi d’ores et déjà forfait pour les deux matchs de l’équipe de France à venir. Selon Ernesto Valverde, son entraîneur à Barcelone, le défenseur ressent une gêne dans l'articulation de son genou gauche. Mais plusieurs médias espagnols affirment que sa blessure est plus sérieuse. Quoi qu’il en soit, Didier Deschamps ne prendra pas le moindre risque avec lui.

Qui pour les remplacer ?

Toujours selon les informations de TF1, en défense centrale, c’est Aymeric Laporte qui tient la corde pour suppléer Samuel Umtiti. Le défenseur est régulièrement aligné par Pep Guardiola cette saison et connaît la maison bleue pour y être déjà venu deux fois (sans jamais jouer). À moins que le sélectionneur ne tente le pari Abdou Diallo, 22 ans et titulaire à Dortmund, qui a tapé dans l’œil du staff tricolore, au point d’envisager de le convoquer ce jeudi.

Au milieu, trois joueurs sont envisagés pour remplacer Corentin Tolisso. Parmi eux, Mattéo Guendouzi, arrivé de Lorient à Arsenal cet été, est la grosse cote. Le jeune homme (19 ans) impressionne en Premier League et figure désormais dans les petits papiers du sélectionneur, qui devrait néanmoins, sauf énorme surprise, le laisser à disposition des Espoirs. Les autres sont Lyonnais et se nomment Tanguy Ndombélé et Lucas Tousart. Le premier cité des deux, au profil plus proche de celui du milieu du Bayern, est nettement favori. Du moins tant qu’Adrien Rabiot ne se sera pas expliqué après avoir refusé de figurer parmi les suppléants des mondialistes.

Ils sont incertains

Deux autres joueurs sont susceptibles d’être indisponibles. Le premier est l’arrière gauche Benjamin Mendy, touché actuellement à une cheville, et qui n’a plus joué depuis… son entrée en jeu lors de France-Pays-Bas le 9 septembre. Le Cityzen pourrait toutefois retrouver la compétition samedi. Et, auquel cas, être appelé par Didier Deschamps. Le second est Adil Rami, victime d’une déchirure musculaire contre Francfort (1-2) en Ligue Europa le 20 septembre. L’OM espérait le retour de son défenseur central pour ce jeudi, contre l’Apollon Limassol, mais le staff phocéen a finalement préféré le laisser au repos. Pas sûr, en tout cas, qu’il soit jugé suffisamment apte par le sélectionneur.

Qui pour les remplacer ?

Pour pallier l’éventuel forfait du Marseillais, la tendance forte serait à un retour dans le groupe France de Kurt Zouma, selon Le Parisien. Le défenseur central de 23 ans, comptant deux sélections, n’a plus été appelé chez les Bleus depuis septembre 2017, mais il avait tout de même été inclus parmi les 11 suppléants des 23 heureux élus avant la Coupe du monde 2018. Transféré cet été à Everton, où il vient d’enchaîner quatre titularisations de rang, il fait forte impression en Angleterre en ce début de saison. Enfin, concernant le poste de latéral gauche, ce n’est pas Lucas Digne, coéquipier de Kurt Zouma en club et lui aussi suppléant des mondialistes, qui serait convoqué, mais plutôt le Lyonnais Ferland Mendy, auteur d’un gros début de saison.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter