Liverpool joue le titre, 25 ans après Hillsborough

Liverpool joue le titre, 25 ans après Hillsborough

DirectLCI
PREMIER LEAGUE - Liverpool, leader du Championnat, a l'occasion de faire un pas de plus vers le titre dimanche face à Manchester City, l'un de ses principaux concurrents, qu'il reçoit à Anfield. Vingt-cinq ans après la catastrophe d'Hillsborough, durant laquelle 96 fans des Reds ont trouvé la mort, le symbole est immense.

Drôle d'horaire pour un sommet. Ce dimanche, le choc de Premier League entre Liverpool, 1er, et Manchester City, 3e à 4 points avec deux matches en moins, débutera à… 14 h 37. Comble de l'atypique, ce sont toutes les rencontres qui ont débuté avec sept minutes de décalage ce week-end. Pourquoi ? Pour célébrer la catastrophe d'Hillsborough et les six minutes tragiques, parmi les plus sombres du football anglais, auxquelles s'est ajoutée une minute de silence.

Retour vingt-cinq ans en arrière. Le 15 avril 1989, Nottingham Forest reçoit Liverpool en demi-finale de la FA Cup à Sheffield, dans le nord du pays, au stade d'Hillsborough. Les tribunes débordent de monde pour ce match au sommet. A tel point qu'un mouvement de foule débute à la 6e minute dans les tribunes où les supporters des visiteurs s'entassent, debout. Les événements dégénèrent, la rencontre est finalement interrompue après six minutes de jeu alors que les fans escaladent les barrières pour ne pas être écrasés contre les grilles qui entourent la pelouse. Le bilan est terrible : 96 morts.

Gerrard, entre mémoire et postérité

Parmi eux se trouve Jon-Paul Gilhooley, le plus jeune du haut de ses dix ans. Il était, aussi, le cousin de Steven Gerrard, capitaine de Liverpool, qui a tout gagné avec son club à l'exception du titre de champion. Entre devoir de mémoire et soif de conquête, celui qui n'a connu qu'un club dans sa vie sera encore un des leaders des siens sur le terrain, dimanche, face à Manchester City, pour le duel entre les deux meilleures attaques de Premier League.

Suarez-Sturridge (49 buts à eux deux) face à Agüero (de retour de blessure) & co ., l'icône Gerrard face à l'homme à tout bien faire Yaya Touré, Reds invaincus en 2014 face à des Citizens qui n'ont plus perdu lors de leurs dix derniers déplacements : difficile de rêver d'une plus belle affiche. Que le contexte ne fait que sublimer. ''Au ciel, il y a 96 personnes qui porteront toujours cette équipe, a rappelé cette semaine Brendan Rogers, le coach de Liverpool. En leur mémoire, et pour leurs familles, c'est l'année pour réussir quelque chose.''

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter