L'OM rate le coche à Monaco

Football
LIGUE 1 - Gênés par une équipe de Monaco décidément surprenante, les Marseillais se sont inclinés dimanche soir en Principauté. Une défaite qui coûte cher puisque l'OM ne profite pas du faux-pas parisien à Guingamp pour prendre le large en tête du classement.

Depuis le temps qu'ils attendaient ça. Après avoir vu le PSG réduire à un point son retard, les Marseillais espéraient depuis quelques semaines déjà un faux-pas parisien. Celui face au Barça mercredi dernier en Ligue des champions (3-1) n'avait aucune conséquence comptable pour le Championnat mais pouvait laisser des traces chez le rival. Le second de cette semaine noire pour Paris, une première défaite en L1 cette saison à Guingamp dimanche après-midi (1-0), était une aubaine.

Rod Fanni a raté l'inratable

Une opportunité de prendre le large en tête du classement que l'OM n'a pas su saisir. La faute à une équipe de Monaco qui évolue sur un nuage en ce moment. Sur la lancée de sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions, le club fête en plus les 90 ans de sa création. Vraiment pas le profil d'un faire-valoir pour des Marseillais qui auraient pu valider à une semaine de la trêve le titre honorifique, mais forcément symbolique, de champions d'automne.

Mais André-Pierre Gignac (10e minute), Mario Lemina (13e), Brice Dja Djédjé (42e) et surtout Rod Fanni, qui a raté l'inratable (43e), n'ont pas su marquer lors des temps forts phocéens. Un tort, car l'OM a ensuite plongé : d'abord physiquement puis psychologiquement après le but de Bernardo Silva (1-0, 67e). Cette victoire Monégasque va longtemps donner des regrets aux Marseillais, tandis qu'elle permet, indirectement, aux Parisiens de limiter la casse.

EN SAVOIR +
>> Revivez la défaite de l'OM à Monaco
>> De Barcelone à Guingamp, les raisons de la semaine noire du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter