Losc : attention fragile !

Losc : attention fragile !

DirectLCI
COUPE DE FRANCE - Malgré son succès samedi en Championnat face à Sochaux (2-0), les Lillois abordent avec prudence leur 8e de finale face à Caen mardi soir (20 h 45). Car une élimination remettrait en péril le récent renouveau des hommes de René Girard.

Tout n'est pas réglé. La victoire face à Sochaux samedi en Championnat (2-0) a donné un peu d'air aux Lillois, sans pour autant les rassurer complètement avant la réception de Caen (L2), ce soir en 8e de finale de la Coupe de France. Premier succès nordiste en 2014, cette prestation inaboutie a eu au surtout le don de mettre fin à "la spirale négative", dixit Nolan Roux, de trois défaites et un nul en quatre matches de Ligue 1.

Un sursaut bienvenu, mais qui n'a pas fait tourner la tête de René Girard pour autant. "C'est encore trop tôt pour dire que je suis rassuré, a expliqué l'entraîneur lillois. Ce dont je suis persuadé, c'est que ça va nous faire du bien au moral." Car ses joueurs commençaient sérieusement à douter, à mesure qu'ils ne trouvaient pas d'explication à leurs mauvais résultats récents.

"La Coupe est un objectif"

"Ça tient à des petits détails, estimait Roux. Mais on a prouvé qu'on était un groupe costaud, je ne vois pas pourquoi on ne le serait plus maintenant." Moins guerriers, moins solidaires ces dernières semaines, les Lillois semblent donc revenir tout doucement dans le droit chemin. Mais une élimination face aux Caennais briserait ce très fragile équilibre.

Un risque que Girard ne prendra pas : "La Coupe est un objectif, a affirmé hier le technicien au site internet du LOSC. On va la jouer, c'est sûr." Et même si l'effectif va tourner en vue du déplacement périlleux à Evian, dimanche en L1, les tauliers lillois seront alignés ce soir. Car une déconvenue face à Caen replongerait Lille dans une forte zone de turbulence.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter