LOSC : Mendes, cette fois c'est la bonne ?

LOSC : Mendes, cette fois c'est la bonne ?

DirectLCI
LIGUE 1 - Depuis son arrivée en septembre 2012, l'attaquant Cap-Verdien Ryan Mendes a passé plus de temps blessé que sous le maillot lillois. Depuis la reprise il revient doucement, comme en témoigne son but, samedi soir lors de la victoire contre Sochaux (2-0).

Une coupe de cheveux immanquable, un nom qui claque et un statut de révélation en Ligue 2. A son arrivée du Havre à l'été 2012, Ryan Mendes avait tous les ingrédients pour vite devenir le chouchou des tribunes lilloises. Mais un an et demi plus tard, l'histoire d'amour entre l'attaquant capverdien et le public nordiste a tout du rendez-vous manqué.. La faute à une cheville droite qui ne le laisse pas tranquille depuis qu'il a posé sa valise dans la capitale des Flandres.

L'an dernier, après une première partie de saison pleine de promesses (2 buts), Mendes revient blessé de la CAN. Verdict : une opération au tendon d'Achille inévitable et une saison terminée. A la mi-septembre, le cauchemar recommence. Victime d'une rechute à la même cheville, Mendes doit sortir lors de la réception de Nice. On craint le pire dans les rangs lillois. La carrière de l'attaquant est même menacée dans un premier temps.

Un premier but qui devrait en appeler d'autres

"Cette blessure me fait très mal psychologiquement", expliquait-il à l'époque. Mais l'ancien havrais ne va rien lâcher. Pendant que ses coéquipiers brillent et enchaînent une série de onze matches sans défaites, il travaille dans l'ombre de la salle de soins du domaine de Luchin.

Peu à peu, il se remet sur pied et depuis la reprise, il est de retour avec ses coéquipiers. Sur le banc à Saint-Etienne, Ryan Mendes était titulaire contre Rennes et à Nice. Samedi soir, il est entré peu après l'heure de jeu et a inscrit le deuxième but lillois. Une première réalisation cette saison qui devrait en appeler d'autres.

"Je ne suis pas encore à 100 %"

"Je me sens bien, je n'ai pas de douleur après les entraînements et les matchs, apprécie-t-il de sa voix fluette. Je ne suis pas encore à 100 % physiquement mais j'y travaille pour être rapidement au top."
Le LOSC aurait bien besoin d'un Mendes en pleine forme lors de la deuxième partie de saison. Car si Lille s'est enfin imposé samedi soir, on est encore loin de la machine de guerre que rien n'arrêtait en fin d'année dernière.

"Ce sont trois points qui sont importants, ça fait du bien, apprécie René Girard." Avec un Ryan Mendes de nouveau opérationnel, l'entraîneur du LOSC dispose désormais d'un atout supplémentaire pour faire sauter les défenses adverses. Ce ne sera pas de trop pour conserver jusqu'au bout la troisième place.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter