Lyon - Ajaccio (3-1) : Fofana et Bedimo mettent l'OL sur les rails

Lyon - Ajaccio (3-1) : Fofana et Bedimo mettent l'OL sur les rails

Football
DirectLCI
LIGUE 1 - Ouverture du score du premier, passe décisive du deuxième pour une victoire 3-1 des Lyonnais ce dimanche devant Ajaccio, leur 9e en 11 matches en 2014.

Ce sont deux des hommes de l'ombre de l'équipe lyonnaise, loin de l'attention médiatique générée par les Grenier, Gonalons, Lacazette, Gourcuff ou Gomis. Gueïda Fofana et Henri Bedimo sont aussi discrets et posés dans la vie qu'ils ont su se rendre incontournables sur le terrain depuis le début de la saison. Ce dimanche, ils ont pris une part essentielle dans le succès de l'OL contre Ajaccio, le neuvième en 11 matches en 2014, toutes compétitions confondues.

Fofana en a même été le détonateur puisqu'il a ouvert le score, juste avant la pause, d'une frappe lobée des 20 mètres sur laquelle Guillermo Ochoa, avancé, n'a rien pu faire. La spécificité du milieu de terrain relayeur qui, à 22 ans, a glané ses galons de titulaire cette saison, est d'avoir inscrit ses quatre buts de l'extérieur de la surface de réparation.

Bedimo : "Je vise les 10 passes décisives en Ligue 1"

La deuxième période a été celle de Bedimo, confirmant qu'il est sans doute le meilleur Lyonnais depuis son arrivée, cet été. L'ancien Montpelliérain n'a de cesse de dévaler dans son couloir gauche. Son premier déboulé aurait pu être déterminant si la reprise à bout portant de Briand, qui venait de remplacer Lacazette, touché à la cuisse, n'avait pas été repoussée du pied par Ochoa (58e).

Rebelote dix minutes plus tard avec une nouvelle offrande pour Briand qui, cette fois, a doublé la mise de la tête (69e). La 6e passe décisive cette saison en L1 pour le Camerounais, qui espère atteindre les 10 d'ici la 38e journée, selon son propre aveu après la rencontre. « On savait que c'était un élément clé du jeu adverse », a, pour sa part, commenté Christian Bracconi, l'entraîneur d'Ajaccio. En fin de match, après la réduction du score corse (81e), Gomis a ajouté un troisième but pour donner un peu d'air aux Lyonnais. Et leur permettre de poursuivre leur marche en avant.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter