VIDEO - Mais qui a osé décapiter la statue de Messi ?

DirectLCI
SCANDALE - Mardi, la reproduction en marbre du quintuple Ballon d'or a été retrouvée mutilée. Une pratique habituelle dans la capitale argentine.

Déjà qu'il n'est pas très grand... Concentré de génie footballistique, Lionel Messi règne sur la planète ballon rond du haut de son 1,70 mètre. Une taille qui vient de lui être encore un peu plus raccourcie, puisque la statue du joueur qui trône sur "la promenade de la gloire" de Buenos Aires (une allée où le basketteur Manu Ginobili, le tennisman Gillermo Vilas ou le pilote de Formule 1 Juan Manuel Fangio sont également honorés) a été retrouvée mutilée mardi, laissée sans tête ni torse et les bras coupés ! "Un acte de vandalisme", ont notamment commenté les services de la culture de la capitale argentine, précisant que "la Ville est déjà en train de travailler à sa réparation". 

Un crime de lèse-majesté pour la reproduction du quintuple Ballon d'or, idolâtré à Barcelone (son club) mais beaucoup moins au pays, car Messi n'a jamais joué en Argentine et n'a surtout jamais remporté de titre majeur avec la sélection, malgré une finale de Coupe du monde (2014) et deux finales de Copa America (2015-2016). Toutes perdues, donc... D'où cet acharnement sur la sculpture en marbre noir inaugurée en juin dernier ? Pas sûr, car comme la statue de Messi, celle de la joueuse de tennis Gabriela Sabatini a récemment perdu sa raquette... Plus largement, les actes de vandalisme contre les statues, sculptures ou monuments publics, ainsi que sur les façades des maisons privées, sont une pratique courante à Buenos Aires. Mais toucher à Messi quand même...

En vidéo

Pour qu'il revienne, Buenos Aires fait construire une statue à l'effigie de Lionel Messi

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter