Manchester City-PSG : Kevin Trapp, Marco Verratti et Sergio Agüero devraient en être, malgré leurs pépins

Football

FOOTBALL - À quarante-huit heures du quart de finale retour de Ligue des champions tant attendu entre Manchester City et le Paris Saint-Germain, mardi soir à l’Etihad Stadium, les infirmeries se désemplissent. Alors que les cas de Kevin Trapp et de Sergio Agüero, sortis sur blessure samedi, n’inquiètent pas leurs entraîneurs respectifs, Marco Verratti, lui, ne ressent plus la moindre douleur.

"C’est du bluff", nous avait glissé, catégorique, un confrère aussitôt sorti de la conférence de presse d’après-match de Laurent Blanc, mercredi soir dans les entrailles du Parc des Princes. Le PSG venait de concéder un nul fâcheux (2-2) à domicile face à Manchester City en quart de finale aller de la Ligue des champions et l’entraîneur parisien avait ensuite immédiatement acté les forfaits de Marco Verratti et Javier Pastore en vue de la manche retour, qui aura lieu mardi à l’Etihad Stadium. Bien vu : selon L’Équipe de ce dimanche, l’Italien passera ce jour un test important qui, s’il s’avère concluant, pourrait lui valoir une convocation dans le groupe qui s’envolera lundi pour Manchester. Kevin Trapp et Sergio Agüero, sortis sur blessure samedi, seront, eux, de la partie. Le point sur les infirmeries.

Côté PSG
Ces derniers jours, des spécialistes de l’hôpital qatari Aspetar sont passés au Camp des Loges pour traiter Marco Verratti et Javier Pastore. Et, depuis, les deux hommes vont beaucoup mieux et affirment se sentir d’attaque pour mardi. La décision reviendra toutefois au staff médical. Ce qu’on sait : l’Italien a repris la course et ne ressent plus aucune douleur. Vendredi, il s’est entraîné avec une telle intensité qu’il a bluffé Laurent Blanc. Lequel, interrogé à ce sujet samedi après la victoire (0-2) à Guingamp, s’est montré prudent, mais pas trop : "Il est aux soins, c’est une blessure longue à soigner… Je suis plus optimiste qu’hier mais moins que demain."

Concernant Kevin Trapp, en revanche, la confiance était déjà de mise, avant même que le gardien allemand, remplacé à la mi-temps en Bretagne, ne passe des examens ce dimanche. "C’est une béquille, juste au-dessus du genou, donc pas très bien placée, mais les béquilles ne sont jamais bien placées. Donc voilà, des soins, du froid, etc", a détaillé le coach. Avant d’afficher sa sérénité : "J'espère qu'il va passer une bonne nuit, mais il aura un petit peu mal demain (ce dimanche), je pense. On verra comment va sa cuisse. Il n'y a pas spécialement d'inquiétude à son sujet."

REVIVEZ >> Guingamp-PSG (2-0) : Avant le retour à City, Paris fait le travail avec ses bizuths

Côté Manchester City
Lui aussi remplacé en cours de match en boîtant bas samedi en fin d’après-midi, Sergio Agüero et sa cheville droite endolorie ne suscitent pas plus de crainte. "Kun a juste pris un coup, ce n'est pas un problème pour mardi", a en effet assuré son entraîneur Manuel Pellegrini, dans la foulée de la victoire (2-1) de son équipe face à Westbromwich Albion. Un match durant lequel Yaya Touré a effectué son grand retour, disputant la dernière demi-heure, comme Kevin De Bruyne, les deux hommes ayant fait basculer la rencontre en faveur des Cityzens.

En fait, une seule incertitude demeure dans les rangs du club anglais : celle de la présence, ou non, de Vincent Kompany, dont le mollet récalcitrant lui a fait manquer 30 matchs cette saison. Le défenseur belge est resté assis en tribunes samedi. "Il s’est super bien entraîné ces derniers jours, avait dit son coach juste après la manche aller contre Paris. Maintenant, on va le tester à haute intensité." Si les choses se passes bien, il pourrait bien ne plus y avoir aucun blessé.

EN SAVOIR + >> Manchester City bat West Brom (1-2) et récupère Yaya Touré

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter