Manchester United : ça chauffe pour David Moyes

Manchester United : ça chauffe pour David Moyes

DirectLCI
PREMIER LEAGUE - Déjà décrié en début de mois, l'entraîneur mancunien s'était offert un peu de répit avec la qualification au forceps en quart de finale de Ligue des champions. Mais la défaite face à City a replongé dans la critique David Moyes, mis en cause par plusieurs cadres au sein du vestiaire.

Il était l'élu, celui qu'avait choisi Sir Alex Ferguson pour lui succéder. A 50 ans, dont onze passés à Everton à faire du bon boulot, David Moyes a débarqué à Manchester l'été dernier, un contrat de six saisons (soit jusqu'en 2019 !) à la clé, avec pour mission de faire dans la continuité de son compatriote écossais, vainqueur du Championnat anglais la saison précédente avec une puissance déconcertante. Mais à l'inverse de Pep Guardiola, qui a brillamment pris la suite au Bayern Munich , David Moyes pèche depuis le début de saison.

Septième de Premier League, son équipe navigue loin des places européennes et la défaite face au rival, Manchester City, venu s'imposer largement à Old Trafford mardi (3-0) , a exacerbé un peu plus les tensions. Selon le Telegraph , plusieurs joueurs ont manifesté leur mécontentement dans le vestiaire, visant désormais ouvertement le technicien, à qui ils reprochent ses méthodes d'entraînement et sa stratégie tactique pendant les matches.

Rooney : ''On ne fait pas assez bien, je ne sais pas pourquoi''

Eric Cantona, ancienne idole du club qui a clamé son soutien à l'entraîneur , apparaît aujourd'hui bien seul. Robin van Persie, méconnaissable en attaque, avait jeté un pavé dans la mare fin février, après la défaite des siens en Grèce face à l'Olympiakos : ''Mes partenaires occupent des espaces où je suis censé jouer''. Comprendre : ''Il n'y a pas de discipline collective.'' Le Néerlandais s'est excusé aussitôt mais mardi soir, c'est Wayne Rooney qui a avoué que ce que faisait son équipe ''n'était pas assez bien, même si [il] ne sait pas pourquoi'', manière de houspiller son coach tout en le ménageant.

Cette fois, l'exaspération gagne aussi les propriétaires du club, la famille Glazer, las de voir Man U traîner avec … 26 points de moins que la saison dernière à la même époque, sans que l'équipe ait changé ou presque. C'est justement cette fin de cycle que vont tenter de résoudre les dirigeants. Moyes leur a déjà donné une liste de joueurs qu'ils souhaiteraient recruter, selon le Telegraph (Toni Kroos, Luke Shaw, William Carvalho). Sauf que les Glazer se posent des questions sur les capacités de leur coach. Il lui reste sept rencontres (et un quart de finale de Ligue des champions) pour convaincre. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter