Excédé, Mourinho frappe dans une bouteille d'eau et se fait (encore) exclure

Excédé, Mourinho frappe dans une bouteille d'eau et se fait (encore) exclure
Football

DÉRAPAGE – L’entraîneur de Manchester United José Mourinho a de nouveau dérapé ce dimanche après-midi sur la pelouse d’Old Trafford. Le Portugais s’est fait exclure en première période pour avoir frappé dans une bouteille après avoir contesté une décision arbitrale.

José Mourinho est plutôt du genre impulsif sur le banc de touche, il l’a encore démontré ce dimanche après-midi lors du match Manchester United-West Ham. L’entraîneur des Red Devils a en effet été exclu après 28 minutes de jeu pour avoir donné un coup de pied dans une bouteille après un carton jaune reçu par Paul Pogba pour simulation.

Mourinho expulsé pour la deuxième fois de la saison

Excédé par cette décision arbitrale alors que Zlatan Ibrahimovic venait d’égaliser de la tête sur un service du milieu de terrain français, le Portugais a tiré dans une bouteille d'eau, et a été invité par l'arbitre Jonathan Moss à suivre le reste de la rencontre dans les tribunes d'Old Trafford. C'est la deuxième fois que Mourinho est exclu cette saison. Cela avait déjà été le cas à la mi-temps du match de Manchester United contre Burnley le 29 octobre (0-0).

Lire aussi

    Le coach de 53 ans avait alors écopé d'une suspension de banc de touche pour un match. "The Special One" a également été condamné à payer une amende au début du mois de novembre pour avoir mis en cause la capacité de l'arbitre Anthony Taylor à arbitrer le match entre son équipe et Liverpool.

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

    CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

    Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

    EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

    Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent