Bière, passes décisives et insultes aux supporters... Le retour mouvementé d'Angel Di Maria à Manchester

Football

LIGUE DES CHAMPIONS – Angel Di Maria a été l’homme du match remporté (0-2) mardi soir par le PSG contre Manchester United en 8es de finale aller. Et il l’a été à plus d’un titre.

Ne vous fiez pas à ses postures timides, à sa coiffure soigneusement peignée, ni même à son prénom angélique. Car Angel Di Maria a son petit caractère, qui se révèle, comme chez tous les faux calmes, au comble de la tension. Attendu au tournant pour son retour à Old Trafford, où il a affronté son ancien club Manchester United, mardi soir sous le maillot du PSG en 8es de finale de la Ligue des champions (score final : 0-2 en faveur des Parisiens), c'est peu dire que l’Argentin a été servi de ce point de vue. 

D’abord en étant violemment projeté contre une barrière dès le début de match par Ashley Young, celui-là même qui lui avait piqué sa place de titulaire lors de son unique (et pénible) saison en Angleterre

Ce n’est pas tout, loin de là. En effet, l’habituellement très placide public des Red Devils ne s’est réveillé que pour le prendre en grippe, avec une certaine véhémence, le sifflant et le huant tout au long de la rencontre. Point d’orgue de ce traitement de faveur : un coin entier du stade s’est levé pour brandir rageusement le poing en sa direction et lui lancer des projectiles quand l’ex, parti à l’été 2015 dans un bruit de vaisselle cassée, a tenté de tirer un corner au cœur de la seconde période. Une bouteille de bière a ainsi atterri sur son dos. Et là, Di Maria a une première fois répliqué avec panache, se tournant vers la foule et mimant de boire ladite bière. L’image, forcément marquante, restera.

C’est d’ailleurs, ironie de l’histoire, sur un corner consécutif que l’Argentin délivrera la première de ses deux passes décisives, qui feront définitivement basculer la rencontre. Là, dans l’euphorie de l’ouverture du score à la 53e minute, le gaucher de 30 ans a une nouvelle fois tenu à répondre à ses anciens supporters, en hurlant des mots doux aux tribunes pendant que ses partenaires exultaient autour de lui. "Fuck off !" ("Allez vous faire f... !"), puis "hijo de puta" ("fils de p..."), a-t-on alors pu distinctement lire sur ses lèvres. 

Les supporters parisiens sont ainsi d'ores et déjà prévenus : si d’aventure Di Maria finissait par s’en aller sous d’autres cieux et était amené à revenir au Parc des Princes avec sa nouvelle équipe, mieux vaudra l’acclamer. Pour le bien du PSG.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter