Manchester United : Ryan Giggs sur le banc... mais à la place de l'entraîneur

Manchester United : Ryan Giggs sur le banc... mais à la place de l'entraîneur

DirectLCI
FOOTBALL - David Moyes, le manager de United, s'est fait limoger ce mardi par son club. Après moins d'un an sur le banc mancunien, l'Ecossais n'aura pas réussi à survivre à l' après-Fergie, qui lui aura pourtant apporté tout son soutien. C'est Ryan Giggs, 41 ans et toujours joueur pour les Red Devils, qui va assurer l'intérim jusqu'à la fin de saison, épaulé par l'ancien mancunien Nicky butt.

Le club l'a tout de même remercié pour "le dur travail, l'honnêteté et l'intégrité qu'il a apportés dans son rôle", dans un communiqué discret publié sur le site officiel du club . Même si cette saison fut difficile pour David Moyes, il ne pourra se plaindre d'avoir souffert d'un manque de soutien durant l'année : les joueurs, les autorités de Manchester et même les supporters ont longtemps soutenu, pardonné et patienté.

Il faut dire que la tâche était ardue. Succéder à Sir Alex Ferguson, en poste depuis vingt-six ans, est un exercice ingrat. Même lorsqu'on a été recommandé par ce dernier. Mais ses résultats n'ont pas été à la hauteur de la réputation d'un club vingt fois champion d'Angleterre, dont treize sous l'ère Ferguson. Une décevante 7e place, indigne pour le club au vu de l'effectif, a eu raison d'un entraîneur qui paraissait usé et fatigué, presque sans solutions pour remettre la machine rouge en marche. Manchester United, champion d'Angleterre en titre, risque bien de ne pas figurer sur la scène européenne l'année prochaine, avec 6 points de retard sur la 6e place (Tottenham). Une première depuis 1990...

Ryan Giggs, l'ancien
 
Il se chuchotait dans les couloirs d'Old Trafford qu'entre Moyes et son adjoint-joueur Giggs, le ton montait parfois. Il faut dire qu'entre le Gallois de 40 ans, joueur de football le plus titré de l'histoire du football (35 titres) au club depuis 1987, et le manager écossais, entraîneur d'Everton la saison dernière, des incompréhensions paraissaient évidentes. Moyes, dans sa tentative d'imposer son propre style, s'est confronté aux institutions bâties par Ferguson . Giggs, lui, est imprégné des méthodes de son ancien coach, avec qui il a gagné, entre autres, 13 trophées de Premier League et 2 Ligues des Champions.

Il reste trois matches pour Manchester United et il n'y a plus grand-chose à sauver, la sixième place étant presque hors d'atteinte. Cependant, si Ryan Giggs parvient à apporter un peu de stabilité et des résultats (il a peu de temps), il se pourrait que les dirigeants mancuniens maintiennent le Gallois à la tête de l'équipe la saison prochaine. Lui, qui a participé onze matches en Championnat cette saison et six en tant que titulaire en Ligue des champions, est néanmoins capable de re-signer pour un an : il en a encore les jambes. Sur le banc, avec la casquette d'entraîneur par interim, il sera épaulé de Nicky Butt, ancien milieu de terrain international anglais, qui a lui aussi évolué pendant dix-huit ans à Manchester dont il est natif. Les dirigeants on fait dans la stabilité donc, en choisissant deux hommes qui connaissent la maison des Red Devils. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter