Marcelo Bielsa, mercato et top 3 : ce qu’il faut retenir de la présentation de Gérard Lopez à Lille

Marcelo Bielsa, mercato et top 3 : ce qu’il faut retenir de la présentation de Gérard Lopez à Lille

PASSATION – Présent en conférence ce vendredi pour évoquer sa prise en mains du Losc, Gérard Lopez a abordé les sujets chauds. Le cas de Marcelo Bielsa, notamment, ainsi que le mercato et les objectifs en L1 ont été abordés par le successeur de Michel Seydoux, présent lors de cette passation de pouvoirs.

La conférence de presse de Lopez en 3 points

  • 1Bielsa pisté... entre autres

    "C'est un ami, quelqu'un avec qui je parle beaucoup. De foot et d'autres choses. Je suis fan de lui, j'adore son jeu. Mais aujourd'hui, rien n'est signé et il sait qu'on discute aussi avec d'autres entraîneurs. Je cherche un entraîneur qui propose du spectacle, du jeu. L'autre critère, c'est qu'il ait envie d'intégrer dans l'équipe de jeunes joueurs."
  • 23 ou 4 joueurs cet hiver

    "Arriver au mercato, peut-être que ça fait fantasmer les gens. On va renforcer l'équipe, mais pas de grosse révolution. Cette saison est une saison de transition. On va recruter trois, certainement quatre joueurs cet hiver. Ensuite, sera-t-on capable de faire venir des joueurs d'un talent comparable aux meilleurs du championnat ? La réponse est oui. Clairement."
  • 3A long terme, c'est jouer le top 3

    "L’objectif à moyen terme, d’ici 12-18 mois, est d'intégrer de nouveaux joueurs, d'avoir un nouveau coach et de jouer dans le top 5-6 en France. Et à long terme - dans plus de 18 mois -, c'est jouer le Top 3. Etre capable de jouer l'Europe est clairement un objectif à long terme. Après, il est difficile de prédire ce qui va se passer."

Lire aussi

En vidéo

Sébastien Corchia : "Marcelo Bielsa est un bon entraîneur"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.