Marco Verratti lance (déjà) le Clasico OM-PSG : "C’est plutôt eux qui ont peur de nous"

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Tenu en échec par Naples (2-2) mercredi 24 octobre en Ligue des champions, le PSG se tourne désormais vers le Clasico face à l’OM qui l’attend, ce dimanche soir, en Ligue 1.

Selon certains, le Clasico OM-PSG aurait perdu de sa saveur et de son retentissement. La faute au trop grand écart de moyens entre les deux clubs depuis le rachat du club parisien par le Qatar en 2011. Et à la venue consécutive, dans la capitale, de stars étrangères ne saisissant pas toute la portée de l’affrontement à échelle française.

C’est le plus beau match de la Ligue 1.Marco Verratti

"Pour Marseille, c'est le match de la saison. Il n’avait pas la même importance que pour nous. Peut-être est-ce de notre faute ? On n'a pas mesuré l’importance de ce match. Il y a sans doute eu un problème dans notre façon d'aborder la rencontre", avait formulé Kylian Mbappé il y a près d’un an, au sortir d’un nul (2-2) arraché par Paris dans les derniers instants au Vélodrome.

Rebelote cette saison ? Pas si l’on en croit Marco Verratti, interrogé sur ce match dans la foulée du nul (2-2) concédé à Naples au Parc des Princes en Ligue des champions. Le milieu italien a même cru bon de lancer dès lors les hostilités : "On n’a pas peur parce qu’on a quasiment toujours gagné contre eux ces dernières années. Je pense que c’est plutôt eux qui ont peur de nous."

Le public ne sera pas sur le terrain.Marquinhos

Pour le reste, Verratti a aussi voulu insister, au passage, sur le prestige de la rencontre, signe que la leçon de la saison passée a bien été tirée : "C’est un match très particulier. C’est même le plus beau match de la Ligue 1. On connaît la rivalité qu’il y a entre ces deux équipes et on veut faire un cadeau à nos supporters en gagnant ce match."

De son côté, Marquinhos a, lui, souligné la nécessité d’aborder ce choc comme une rencontre de Ligue des champions : "On connaît très bien l’équipe de l’OM. Ce sont toujours des matches très serrés et difficiles, surtout là-bas à Marseille. On sait que c’est un match important pour toute la ville, pas que pour les joueurs. Il faudra tout donner, penser comme une équipe du début du match jusqu’à la fin. Faire comme on a fait en deuxième période (contre Naples), et ça devrait bien se passer. Le public du Vélodrome va pousser, mais il ne sera pas sur le terrain."

L'OM plus fort que le Losc ?

Même l’entraîneur Thomas Tuchel, fraîchement débarqué d’Allemagne cet été, semble bien en avoir conscience : "On va jouer Marseille et Lille à la suite. Ce sera super difficile et c'est bien pour nous. On peut s'améliorer dans ces matchs parce qu'on n'aura pas le droit de faire des erreurs. Mais c’est le prochain match contre Marseille qui sera le plus difficile des deux." Et ce bien que le Losc soit devant l’OM au classement. Le Clasico reste le Clasico.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter