Mario Balotelli s'excuse après un post jugé antisémite

Mario Balotelli s'excuse après un post jugé antisémite

Football
DirectLCI
POLEMIQUE – Jamais le dernier à créer la controverse, le buteur italien de Liverpool s'est encore mis tout seul dans l'œil du cyclone. En voulant publier un post contre le racisme, Mario Balotelli a surtout tenu des propos antisémites.

Il est incorrigible. Plus régulièrement médiatisé pour ses excès que pour ses buts, seulement deux depuis le début de la saison et son arrivée à Liverpool l'été dernier, Mario Balotelli ne perd malheureusement pas une occasion de se faire remarquer.

Après un incendie causé par un feu d'artifice raté, une bagarre à l'entraînement avec un coéquipier ou des fléchettes jetées sur des jeunes du centre de formation de Manchester City, l'Italien, surnommé "Super Mario", vient de se fendre d'un tweet et d'un post sur Instagram très maladroit : "Ne soyez pas raciste. Soyez comme Mario. C’est un plombier italien, créé par des Japonais, qui parle anglais, ressemble à un Mexicain, saute comme un noir et attrape des pièces comme un Juif."

"Ma mère est juive donc fermez-là"

Une dernière allusion antisémite qui pourrait lui valoir des poursuites de la part de la Fédération anglaise, très vigilante avec ce type de dérapage. Le joueur, actuellement blessé, peut pourtant difficilement être taxé de racisme, lui qui en a longtemps souffert en Serie A. Plutôt de la bêtise et beaucoup d'immaturité, comme souvent avec Balotelli.

Une personnalité atypique, donc, qui semble un peu désespérer tout le monde. Ainsi, Francesco Totti, illustre attaquant de la Squadra Azzura, lâchait récemment ce constat : "Un conseil pour Balotelli ? Non, c'est inutile. Tout le monde lui a donné un conseil, mais il n'écoute personne." Tout de même conscient que son tweet était tendancieux, Balotelli l'a effacé avant de lâcher : "Ma mère est juive donc fermez-là". Puis il s'est finalement excusé.


Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter