Masque obligatoire et stade quasi vide : une finale de Coupe de France étrange au Stade de France

Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe de France de football, 24 juillet 2020
Football

FOOTBALL – La finale de la Coupe de France PSG-Saint Etienne, 1er match officiel en France depuis le 10 mars, s'est joué ce vendredi soir dans de strictes conditions sanitaires au Stade de France, à cause de l’épidémie. "Ça va être un peu particulier l'ambiance", a dit Emmanuel Macron, présent, avant le coup d'envoi.

C'était le premier match officiel en France depuis le 10 mars dernier et la rencontre entre l’équipe de France féminine et les Pays-Bas. Et pas n’importe lequel, une finale de la Coupe de France, qui s'est déroulé dans une ambiance particulière à cause de l’épidémie de coronavirus.

Car la rencontre entre le PSG et St-Etienne au Stade de France a été soumise à de strictes normes sanitaires : le port du masque a été rendu obligatoire et le nombre de places limité à 5.000 spectateurs, alors que la capacité du stade atteint les 81.000 places. Les ultras des deux camps avaient d'ailleurs décidé de boycotter le match pour protester contre cette limitation de la jauge. Ce sont donc face à des gradins quasi vides que le Paris Saint-Germain et l’ASSE se sont affrontés. Le club de la capitale s'est finalement imposé 1-0 sur un but de Neymar à la 14e minute.

Hommage aux victimes et au personnel soignant

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Emmanuel Macron, qui avait tenu à assister au match, est descendu sur la pelouse avant le coup d’envoi pour saluer les joueurs, comme la tradition l’exige. Vêtu d'un masque blanc et discutant longuement avec chacun des membres des deux équipes, le président l’a lui-même reconnu : "Ça va être un peu particulier l'ambiance".  Le coup d’envoi a ensuite été donné après une minute d’applaudissements en hommage aux victimes de l’épidémie et aux personnels mobilisés pendant la crise sanitaire.

A l'issue de la confrontation, le trophée a été remis au PSG sans effusion de joie et sans nouvelle poignée de main.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent