Mata : "Nous gagnons des sommes ridicules, inimaginables"

Mata : "Nous gagnons des sommes ridicules, inimaginables"
Football

ARGENT - Juan Mata, le joueur de Manchester United, a livré un constat sans concession sur les dérives du football. Et l’international espagnol n’y va pas de main morte.

Dès qu’un micro est tendu, le footballeur a l’habitude de servir la sempiternelle langue de bois. Mais Juan Mata a décidé de prendre le contre-pied de ses compères en évoquant le sujet de l’argent dans la sphère du football, qui nourrit beaucoup de débats sur les folles sommes dépensées chaque année. 

Le milieu offensif de Manchester United utilise des termes forts sur ce dossier épineux : "À ce niveau, le football est très bien rémunéré. C'est comme si l'on vivait dans une bulle. Comparé au reste de la société, nous gagnons des sommes ridicules, inimaginables", confie l’ancien joueur de Valence dans l’émission "Salvados" de La Sexta. Avant de poursuivre : "En ce qui concerne le monde du football, je gagne un salaire normal. Mais par rapport à 99,9% des Espagnols, je gagne un montant insensé."

"Je n'aime pas le côté business du foot"

Mata continue de brosser le portrait du foot en 2016, en insistant sur l’un des mauvais côtés du ballon rond : la recherche perpétuelle du profit. "Avec le côté business, on peut avoir l'impression que les propriétaires sont plus importants que les supporters. Je n'aime pas le côté business du foot. J'aime le jeu. J'aime l'entraînement et la compétition."

A LIRE AUSSI
>>  
Premier League : la folle ascension de Riyad Mahrez, sacré meilleur joueur de la saison
>>
Arsenal : Olivier Giroud est bien l'un des pires attaquants de Premier League  

La nouvelle génération en prend aussi pour son grade, notamment pour l’image qu’elle renvoie. "Chaque joueur pense qu'il est Diego Maradona dès qu'il rejoint un gros club. Ça arrive à tout le monde mais on le remarque plus chez les jeunes. On voit des gamins qui pensent être des rock stars, portant des tenues extravagantes, conduisant des voitures voyantes... parfois vous devez les prendre à part et leur parler." 
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent