Match truqué National : le gardien a-t-il proposé 10.000 euros à ses coéquipiers pour "laisser filer" ?

Football
DirectLCI
CORRUPTION - Le 9 mai dernier 2014, la rencontre de 3e Division entre Fréjus Saint-Raphaël et Colomiers (1-4) avait attiré l'attention de l'ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne), à cause de sommes pariées anormalement élevées. L'enquête menée depuis, dont M6 révèle ce lundi les détails, montre que le gardien de Fréjus, aurait proposé de l'argent à ses coéquipiers pour perdre cette rencontre.

Un classique. Comme souvent dans les affaires de matches truqués afin de permettre à un tiers d'être sûr de remporter le pari sportif qu'il compte placer, un ou plusieurs joueurs de l'équipe censée perdre sont achetés. Et c'est visiblement ce qui s'est passé lors de la rencontre de National entre Fréjus Saint-Raphaël et Colomiers il y a presque deux ans.

Car selon les informations révélées par M6 , un joueur du club varois a avoué aux enquêteurs que son gardien de but aurait proposé à tous ses coéquipiers 10.000 euros afin qu'ils "laissent filer" la rencontre. L'intéressé,  Dominique Jean-Zéphirin, par ailleurs aussi gardien de but de l'équipe d'Haïti, a semble-t-il bien appliqué sa recommandation, puisqu'il a encaissé 4 buts dans les 22 premières minutes du match, d'un un csc particulièrement grotesque...

27.000 de paris contre 1.500 habituellement sur ce type de match...

Une attitude qui a confirmé les doutes de l'Arjel, car au-delà du fait que Fréjus était favori face à une équipe de Colomiers relégable, ce sont surtout les sommes "anormalement importantes" misées sur un site de paris basé à Curaçao, quelques minutes avant la rencontre, qui ont alerté l'instance. Selon le rapport de Sport radar, il s'agissait de 27.000 euros, alors qu’une rencontre de ce niveau attire en moyenne 1.500 euros de paris... 


Quelques jours plus tard, la Fédération française de football décide donc d’ouvrir une enquête, entraînant la suspension de deux joueurs de Fréjus : le gardien de but, Dominique Jean-Zéphirin et un joueur de l'équipe. C'est ce dernier qui a été placé en garde à vue le 15 mars dernier et expliqué aux enquêteurs le rôle que son coéquipier haïtien aurait tenu dans cette affaire. Et de raconter qu'il s'était notamment rendu à deux rendez-vous en compagnie de Dominique Jean-Zéphirin, pour rencontrer les hommes qui leur ont demandé de perdre face à Colomiers.

Le gardien de but, qui vit actuellement aux Etats-Unis où il participe à une émission de téléréalité, est aussi mis en cause par un certain Wilson Raj Perumal. Un Singapourien qui se vante d’être le plus grand truqueur de match du football et qui depuis sa cellule explique dans un livre qu'il s'est notamment servi du "du gardien de but d’Haïti" pour mener à bien ses affaires...

À LIRE AUSSI
>>  Tennis : 70 joueurs de haut niveau soupçonnés d'avoir truqué des matchs
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter