Mathieu : "J'arrive dans le plus grand club du monde"

Football

FOOTBALL - Présenté à la presse ce jeudi, Jérémy Mathieu a prononcé ses premiers mots en tant que joueur du FC Barcelone. Un club, "le plus grand du monde", pour lequel le défenseur français de 30 ans se dit prêt à tout donner, lui qui n'a pas peur de la pression.

C'est dans un anonymat assez symptomatique du football business que le discret Jérémy Mathieu a été présenté aux fans et à la presse. Jeudi, ils étaient environ 300 à venir au Camp Nou rencontrer la nouvelle recrue du Barça quand près de 50 000 spectateurs avaient assisté à la présentation de Neymar l'an passé.

Un statut d'incognito, mais aussi de joueur non désiré par les supporters, qui ne gâchera de toute façon par le plaisir du défenseur tricolore venu du Valence CF. "Je n'y crois toujours pas, a-t-il confié en conférence de presse dans des propos relayés par Marca. Débarquer dans ce club est le résultat de nombreux efforts. J'ai travaillé dur pour en arriver là. Cette opportunité arrive un peu tard (il aura 31 ans en octobre prochain, ndlr) mais elle est là. Je dois en profiter au maximum." Et le joueur révélé au début des années 2000 à Sochaux d'avancer : "J'arrive dans le plus grand club du monde et au meilleur moment de ma carrière."

Une place de titulaire à gagner

La confiance est donc au beau fixe pour l'homme aux deux sélections en équipe de France, lui qui espère évoluer en tant que défenseur central en Catalogne comme il le fait depuis un an et demi en Liga. "J'ai parlé à Luis Enrique (l'entraîneur du Barça, ndlr) il y a un mois et demi et il m'a dit qu'il comptait sur moi pour évoluer en charnière centrale. Je me sens plus à l'aise dans ce rôle", a lâché celui qui a évolué pendant la majorité de sa carrière en tant qu'arrière gauche.

Au Barça, Jérémy Mathieu aura l'occasion de retrouver le couloir si Jordi Alba et Adriano font défaut mais arrive bel et bien avec l'étiquette de joueur axial, lui qui estime que ses qualités sont sa vitesse, sa relance et sa vision du jeu. Elles ne seront pas de trop pour tenter de faire oublier l'emblématique Carles Puyol, qui a tiré sa révérence cet été et a été remplacé numériquement par le Tricolore.

"C'était un grand joueur qui a été très important pour le club. J'espère avoir la même trajectoire et je ferai tout ce que je peux pour aider l'équipe, a annoncé un trentenaire qui ne craint pas la comparaison avec l'ancien défenseur fougueux du Camp Nou. "J'aime jouer sous la pression, ça m'aide. Je n'ai pas peur." Il lui faudra certainement rester confiant et serein pour faire avec la concurrence de Gerard Piqué et Javier Mascherano, les deux titulaires au poste la saison passée. Une bien belle mission pour un premier grand défi.






 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter