Mbappé et Cavani blessés ... Après son succès face à Toulouse, le PSG confronté à une hécatombe en attaque

Football

BLESSÉS - Malgré un succès convaincant au Parc des Princes face à Toulouse (4-0), la soirée du 25 août a été contrastée pour le PSG, qui a perdu ses deux hommes forts de l'attaque, Edinson Cavani et Kylian Mbappé, sur blessure. Absents environ trois semaines, le club pourrait agir dans les derniers jours du mercato.

C'est le (triple) point noir d'une soirée presque parfaite. Dimanche 25 août au soir, le Paris Saint-Germain a relevé la tête après son revers la semaine passée sur la pelouse du Stade Rennais (2-1), en disposant facilement de Toulouse au Parc des Princes, grâce notamment à une grande prestation de l'attaquant camerounais Eric Choupo-Moting, auteur d'un doublé (4-0). Malgré ce succès qui replace le club parisien sur le podium de la Ligue 1 après trois journées, trois joueurs sont sortis sur blessure : Abdou Diallo, Edinson Cavani et Kylian Mbappé.

Si une éventuelle absence de Diallo pourrait être rapidement compensée par le retour à la compétition du "titi" Presnel Kimpembe, en phase de reprise après une opération pour une pubalgie en mai dernier, les blessures des deux attaquants stars des Rouge et Bleu pourraient être un véritable coup dur pour Thomas Tuchel. Edinson Cavani est sorti dès la 11e minute de jeu, pour une blessure à la hanche. Son retour "n'est pas espéré avant trois semaines" indique le PSG ce lundi. Mbappé s'est quant à lui blessé sur une accélération peu après l'heure de jeu, se tenant l'arrière de la cuisse gauche.

Neymar réintégré ?

Interrogé sur le sujet après la rencontre, l'entraîneur allemand n'a pas voulu se prononcer avant de connaître l'étendue des dégâts : "Je ne peux pas donner de détails sur les blessures de Cavani et de Mbappé, on ne sait pas encore si c'est grave et s'ils manqueront la Ligue des champions. Je ne suis pas préoccupé, je suis juste déçu pour mes joueurs." Dans les jours à venir, le staff et la direction parisienne pourraient prendre des décisions Kylian Mbappé sera absent quatre semaines.

La première, réintégrer sa superstar Neymar Jr, jusqu'ici écarté en raison d'un éventuel transfert en Espagne. Ouvert à l'idée d'un départ du Brésilien il y a quelques semaines, Leonardo, sûrement échaudé par les propositions inadéquates du Barça pour faire revenir le joueur en Catalogne, n'était plus aussi catégorique le 15 août dernier dans un entretien accordé à RMC Sport : "Neymar a commis des erreurs. Vous savez, moi, je ne le connaissais pas avant. Au fil des jours, j’apprends à le connaître. Et je pense sincèrement que c’est un bon garçon avec un très bon fond. Et sur le terrain, c’est un joueur extraordinaire. (...) Il y a des discussions pour son futur comme vous le savez aujourd’hui mais il n’y a rien d’avancé."

Voir aussi

Une recrue de dernière minute ?

Deuxième décision que pourrait prendre le PSG en cas d'hécatombe en attaque : agir sur le marché des transferts. Cité comme un successeur potentiel à Neymar, l'Argentin de la Juventus Turin Paulo Dybala figure toujours dans les petits papiers du club de la capitale. Lors de la première journée de Serie A ce week-end à Parme (1-0), "La Joya" n'a pas disputé la moindre minute de jeu, Maurizio Sarri lui préférant notamment Gonzalo Higuain, présent au coup d'envoi à la pointe de l'attaque turinoise. 

Néanmoins, l'attaquant de 25 ans coûte cher, entre 70 et 80 millions d'euros. Pour le moment, rien se semble bouger concernant l'international albiceleste (23 sélections, 1 but), son agent démentant un voyage prochain à Paris : "Un voyage imminent à Paris ? Non, je n’en prévois pas. Paulo doit profiter du moment avec la Juventus, je ne sais pas ce qui va se passer dans le futur." En dehors de Dybala, aucun autre nom n'a filtré pour renforcer la ligne d'attaque parisienne.

Voir aussi

Autre hypothèse, bien que probable à six jours de la fin du mercato estival, celle de voir le PSG céder Neymar au Real Madrid ou au FC Barcelone, en échange de plusieurs joueurs. Aux dernières nouvelles, la Maison Blanche aurait proposé James Rodriguez ou encore Gareth Bale pour s'attacher les services de l'ancien joueur de Santos. Sans succès. De son côté, le Barça aurait, dans le cadre de sa quatrième offre, mis Ousmane Dembélé dans la balance. Néanmoins, l'ailier français ne serait pas du tout emballé à l'idée de quitter la Catalogne, étant déterminé à s'y imposer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter