Mbappé frustré, Cavani "déçu"... Les "petites" contrariétés de Thomas Tuchel au PSG

Football

VESTIAIRE - Depuis le début de la saison, Thomas Tuchel a adopté une attitude plus autoritaire que la saison dernière, ne ménageant pas les égos de ses stars Mbappé, Cavani et Neymar. Si les résultats suivent sur le plan sportif, son management commence à faire grincer des dents du côté de la MCN.

Seraient-ce les prémices d’une fronde anti-Tuchel ? Si, depuis plusieurs semaines, les résultats sont au beau fixe pour le club de la capitale, avec notamment des performances abouties face à Bruges (5-0) et Marseille, dimanche 28 octobre (4-0), des frustrations commenceraient à naître au sein du vestiaire parisien, avec des reproches faits en particulier à l’entraîneur allemand.

Ainsi, la sortie du prodige français Kylian Mbappé à l’issue du match face à Bruges, lors duquel il avait inscrit un triplé en entrant en jeu, n’est pas passée inaperçue : "Je voulais rentrer et montrer que c'est difficile de se passer de moi." Une manière pour le champion du monde tricolore de montrer qu’il veut être la pièce centrale du projet parisien, et ce malgré Neymar Jr.

La MCN irritée ?

Ce à quoi Thomas Tuchel avait répondu sur RMC : " Ce n'est pas possible qu'il pense que je veuille jouer sans lui! Parce qu'il sait que je déteste jouer sans lui." Pourtant, selon Le Parisien, l’attaquant de 20 ans, formé à l’AS Monaco, ne se sentirait pas considéré à sa juste valeur par Thomas Tuchel. Ainsi, si les compliments à répétition de l’Allemand à destination de Neymar ne gêneraient pas le Français, les louanges dont bénéficient également ses coéquipiers, tels que Thiago Silva ou Angel di Maria, renforceraient ce sentiment chez Mbappé.

De plus, le natif de Bondy aimerait jouir de plus de responsabilités, comme par exemple tirer les penaltys, jusqu’ici alloués à Neymar et Cavani. Ce même Cavani qui vivrait de moins en moins bien son traitement, relégué au second plan en attaque avec l’émergence de Mauro Icardi, qui a profité de la blessure de l’Uruguayen pour inscrire 7 buts en autant de rencontres disputées. Selon L’Equipe, "El Matador" serait vexé de ne plus débuter les rencontres. Un sentiment qu’a évoqué Tuchel en conférence de presse, admettant que Cavani était "déçu" de sa situation actuelle.

Lire aussi

Neymar Jr, pourtant choyé par l’Allemand, aurait quant à lui peu goûté le fait que son coach ne soit pas aux petits soins avec lui lors des séances d’entraînement cet été, alors que le départ du Brésilien semblait d’actualité. Ainsi, le changement d’attitude de l’Allemand, adepte de la "calinothérapie" la saison dernière et désormais plus directif, aurait ému en particulier le trio de la MCN.

Avec le retour progressif d'Edinson Cavani dans la rotation et celui prévu pour début novembre de Neymar Jr, une nouvelle fois blessé, Thomas Tuchel composera avec un effectif offensif des plus garnis, et des egos à gérer délicatement. Le coach devra ainsi habilement les ménager pour garder tout ses joueurs mobilisés, sous peine de voir les premiers signaux de fronde le concernant se concrétiser. Affaire à suivre ...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter