Mercato : Aubameyang au PSG, bonne ou mauvaise idée ? On fait le point

ÇA BRÛLE – Sauf gros retournement de situation, Pierre-Emerick Aubameyang va rejoindre le Paris-Saint-Germain lors de ce mercato estival. S’agit-il d’une bonne pioche pour le club de la capitale ? Ou bien cette arrivée est loin d’être synonyme de valeur ajoutée ? Décryptage.

Ce n’est un secret pour personne : le PSG veut rêver plus grand. Mais après une saison marquée par une élimination prématurée en Ligue des champions et une seconde place décevante en Ligue 1, les dirigeants parisiens doivent redonner de l’allant à leur projet. Ce qui passe évidemment par un renouvellement de l’effectif. 


Buteur prolifique du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (PEA) devrait être la première recrue parisienne de ce mercato estival. Selon Bild, l’attaquant gabonais est sur le point de signer un contrat de quatre ans avec à la clé un salaire annuel de 14 millions d’euros. La transaction s’élèverait quant à elle à 70 millions d’euros. Pour autant, recruter Pierre-Emerick Aubameyang va-t-il permettre au PSG de passer un véritable cap  ? 

Des qualités indéniables mais…

Cette saison, les statistiques de PEA donnent le tournis : 39 buts et 5 passes décisives toutes compétitions confondues avec le club de la Ruhr. Très rapide, fin dribbleur et chirurgical devant les cages, l’ancien Stéphanois a fait le bonheur de ses coéquipiers et de son entraîneur. Il a d’ailleurs fini meilleur buteur de Bundesliga cette saison avec 31 buts marqués, devançant Robert Lewandoswki d’une petite unité. 


Depuis son arrivée en juillet 2013 dans le club allemand - après deux saisons réussies avec l’AS Saint-Etienne - "Aubam" est en constante progression sur le plan statistique. Mais sur la scène continentale, il n’a toutefois jamais dépassé le stade des quarts de finale de la Ligue des Champions. Ce qui pose question quand on sait que les dirigeants parisiens ont pour objectif ultime de décrocher la Coupe aux grandes oreilles. Si le joueur gabonais sera à coup sûr prolifique en championnat, il pourrait en revanche décevoir dans les gros matchs européens en raison de son manque d’expérience.

Vers un changement de dispositif tactique au PSG ?

PEA peut évoluer sur l’aile gauche. Il l’avait notamment prouvé du temps où il jouait à l’AS Saint-Etienne. Mais ces dernières saisons, l’attaquant supersonique a montré toute l’étendue de son talent en évoluant dans l’axe. Une position occupée au PSG par l’indéboulonnable Edinson Cavani qui sort d’une saison à 49 buts toutes compétitions confondues.


Ainsi, pour exploiter au maximum les qualités d’Aubameyang, le coach Emery serait bien inspiré de passer à un dispositif tactique à deux pointes. C’est en tout cas le souhait de Jonathan Bloch, supporter invétéré du PSG depuis sa plus tendre enfance. "J’aimerais qu’il mette en place un 4-4-2 losange avec Rabiot en sentinelle, Di Maria milieu gauche, Verratti milieu droit, Pastore en numéro 10 et la paire Aubameyang-Cavani en pointe", détaille-t-il à LCI. Selon lui, l’arrivée de l’attaquant gabonais permettra de "mettre la pression sur les ailiers et les attaquants" tout en apportant "une multitude de possibilités tactiques" puisqu’il peut également évoluer sur les ailes. 

Imaginer Aubameyang et ses dérapages avec Aurier, Rabiot ou Verratti, ce n'est pas bon signe pour le PSG !Daniel Riolo, journaliste sur RMC

Journaliste sportif à Canal +, Pierre Ménès est moins enthousiaste que ce supporter. Questionné le 28 mai dernier sur Twitter sur le transfert probable de PEA, il a estimé que ce dernier n’était "pas complémentaire de Cavani", contrairement à Alexis Sanchez, également sur les tablettes du club francilien.

Sur les ondes de RMC, le journaliste Daniel Riolo craint de son côté que cette arrivée perturbe le vestiaire parisien : "Quand on voit la manière dont il s'est peu investi cette saison avec le Borussia Dortmund depuis qu'il sait qu'il va quitter le club. Entre son absence à l'entraînement pour un défilé à Milan, les problèmes avec ses coupes de cheveux pour son sponsor... Imaginer Aubameyang et ses dérapages avec Aurier, Rabiot ou Verratti, ce n'est pas bon signe pour le PSG tout ça !". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter