Usain Bolt pourrait bien s'être trouvé un club de foot

MERCATO - La légende du sprint jamaïcaine quitte les pistes pour les terrains verts. Un accord "de principe soumis à quelques conditions" a été trouvé avec les Central Coast Mariners chez qui Bolt pourrait faire ses débuts en tant que footballeur professionnel.

La foudre s’apprête à nouveau à frapper. Mais c'est désormais sur un terrain de football qu'Usain Bolt compte briller. Le multiple champion olympique sur 100 mètres compte bien percer en tant que professionnel. Après un petit tour remarqué en mars à l'entraînement du Borussia Dortmund en Allemagne et en juin avec le club norvégien Stormsgodet, l'ex-star du sprint s'envole pour l'Australie où l'attendent les Central Coast Mariners.  Le Jamaïcain de 31 ans démarrera en août un essai de six semaines avec ce club basé à Gosford, à environ 75 km au nord de Sydney.

Un essai qui, s'il est concluant, pourrait être suivi d'un contrat pour une saison. Des discussions sont en cours depuis quatre ou cinq mois et il y a encore "du travail à faire. Si tout va bien, qui sait, il va peut-être jouer en Ligue A cette saison", a indiqué Shaun Mielekamp, le président du club, sur Channel Seven. "La Ligue A avait besoin d'un héros et nous avons un Superman", a pour sa part déclaré Tony Rallis, agent impliqué dans l'opération. A la radio Sky Sports, il raconte qu'un accord "de principe soumis à quelques conditions" a été trouvé et que l'essai débutera dès que la Fédération australienne de football aura validé sa participation au processus.

La Ligue A avait besoin d'un héros et nous avons un SupermanTony Rallis, agent impliqué dans l'opération

"A chaque fois qu'il s'entraîne, il s'améliore", note le président des Central Coast Mariners à propos de sa future recrue, dont il a suivi les essais "assez bons" en Europe. "Il a un très bon pied gauche et le temps va nous dire à quel niveau il se situe et s'il fait l'affaire en Ligue A (...). S'il vient et qu'il n'est pas au niveau, cela pourrait avoir un effet préjudiciable", a-t-il ajouté. Un effet préjudiciable, certes, mais un sacré coup de pub.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mercato estival 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter