Il va quitter le Bayern Munich à la fin de la saison : quel avenir pour Franck Ribéry ?

Football
DirectLCI
AUF WIEDERSEHEN - Dimanche, le Bayern Munich a officiellement confirmé le départ de Franck Ribéry à la fin de la saison, et ce, après douze années passées au "Rekordmeister". En quête d'un ultime challenge (avec sans doute un dernier gros contrat à la clé), le Français de 36 ans a fait savoir qu'il voulait "continuer à jouer". Reste à savoir où.

Son départ était dans l'air du temps, il est désormais officiel. Après 12 saisons passées sous le maillot du Bayern, Franck Ribéry va dire "adieu" à l'Allemagne à la fin de la saison. À l'instar de ce qui a été décidé pour son futur ex-coéquipier Arjen Robben, le contrat de l'ancien Marseillais, débarqué en 2007 à Munich en provenance de l'OM, ne sera pas renouvelé à l'issue de l'exercice en cours. Le club bavarois a fait part de cette décision, prise en concertation avec le joueur, dans un communiqué dimanche 5 mai.


"Quand j'ai rejoint la Bavière, un rêve est devenu réalité", a témoigné le Français de 36 ans aux médias du club. "L'adieu ne sera pas facile, mais nous ne devons jamais oublier ce que nous avons accompli ensemble, et les plus de 20 titres remportés." En douze ans, le règne de "Kaiser Franck" s'est matérialisé par huit titres de champion d'Allemagne (bientôt neuf ?), cinq coupes d’Allemagne, quatre Supercoupes d'Allemagne, une Supercoupe d'Europe, un Mondial des Clubs et une Ligue des champions. 

Mais ne dites pas à Ribéry que c'est déjà fini. "Je suis encore là pour trois semaines, je ne veux pas trop penser à ce qui se passera ensuite parce que je veux encore profiter d’être là, sur le terrain, avec mes coéquipiers", assure-t-il. Car, lors de ses adieux au public de l'Allianz Arena lors de la dernière journée de Bundesliga face à l'Eintracht Francfort, le 18 mai, celui qui aurait pu - dû ? - remporter le Ballon d'Or en 2013 devrait a priori soulever un nouveau titre de champion d'Allemagne, le neuvième depuis son arrivée en Bavière, ce qui constituerait un record. Une semaine plus tard, il pourra ajouter un ultime titre à sa collection pour clore cet idylle de plus d'une décennie lors de la finale de la Coupe d'Allemagne face au RB Leipzig. 

En vidéo

ARCHIVE - Bayern Munich : Ribéry se déguise pour une pub

Un dernière pige à l'autre bout du monde ?

À 36 ans, Franck Ribéry ne devrait pas raccrocher les crampons pour autant. "Je n'ai pas encore de plan concret pour la prochaine saison. Je vais continuer à jouer mais rien n'est encore sûr à 100%", a-t-il annoncé, sans plus de précision. Si l'idée de le voir refouler les pelouses de Ligue 1 a de quoi séduire, notamment les supporters de l'OM qui rêvent de son retour sur la Canebière, là où il a enchanté le peuple marseillais de 2005 à 2007, il est quasiment assuré que sa carrière ne s'achèvera pas en France. 


Au-delà de ses péripéties en Bleu et de ses accrocs avec la presse française, il est difficile d'imaginer "Kaiser Franck" faire l'impasse sur un dernier gros contrat. Même s'il garde un attachement particulier pour l'OM, seul le PSG serait en mesure de payer son salaire d'environ 7 millions d'euros. Or, le club parisien, contraint par le fair-play financier, a besoin de recruter mais pas au poste occupé par le Boulonnais.

Selon le magazine allemand Kicker, le Qatar se pose en destination probable pour Ribéry, où l'attendrait un pont d'or d'une dizaine de millions d'euros. Deux clubs de l'émirat l'auraient d'ores et déjà sondé, dont Al-Sadd Sport, l'équipe de Xavi, l'ex-capitaine du Barça, qui va prendre sa retraite en fin de saison. En Australie, les Western Sydney Wanderers sont aussi en contact avec le Français. À moins que Galatasaray, son ancien club où il a évolué quelques mois en 2005, ne parvienne à le convaincre de revenir au bercail.

En attendant de revenir un jour au Bayern, le club où il a tout remporté, peut-être dans un rôle d'encadrement auprès des jeunes du club, Franck Ribéry sera de retour à Munich en 2020. Pour lui rendre hommage et le remercier après plus de dix années de bons et loyaux services, le Bayern a déjà programmé de l'honorer avec un jubilé en 2020, auquel sera associé Arjen Robben. De quoi boucler la boucle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter