Mercato : 400 millions d'euros générés par les joueurs "de" Jorge Mendes

Football
BUSINESS - C'est l'une des plus grandes fortunes de la planète. Jorge Mendes, simple agent de joueurs, se régale à chaque fenêtre des transferts en football, lui qui gère les affaires de nombreuses personnalités du ballon rond. Cet été, les mouvements de ses poulains ont par exemple généré quelques 400 millions d'euros.

Comme la saison passée, le grand gagnant du mercato estival n'est ni un club, ni un joueur : c'est l'agent Jorge Mendes, qui s'en est encore mis plein les poches. Celui qui figure parmi les plus grandes fortunes du Portugal et du monde (le journal espagnol de droite abc.es faisait récemment état d'un capital à hauteur de 100 millions d'euros pour l'homme de 49 ans), a généré cet été quelques 400 millions d'euros avec les mouvements de ses poulains à travers le globe, rapporte El Mundo .

De Gea va-t-il le lâcher ?

Si l'on suit la logique qui veut qu'un agent touche en général 2% de commission par transfert, cela ferait donc pas moins de 8 millions d'euros à rajouter à la montagne d'argent de l'omnipotent businessman. Une somme astronomique générée par les mouvements aux montants fous des Angel Di Maria (Manchester United - PSG, 63 millions), Anthony Martial (Monaco - Manchester United, 50 millions), Nicolas Otamendi (Valence - Manchester City, 42 millions), Jackson Martinez (FC Porto - Atlético de Madrid, 35 millions), Arda Turan (Atlético de Madrid - FC Barcelone, 34 millions) et autre Aymen Abdennour (Monaco - Valence, 26 millions).

Bien sûr, cette liste n'est pas exhaustive et la somme aurait pu dépasser les 400 millions d'euros si Jorge Mendes avait mieux géré le dossier David De Gea, annoncé au Real Madrid tout l'été avec un prix estimé à 40 millions d'euros. Finalement, le transfert a incroyablement capoté dans les derniers instants et, selon As, le Real devrait même 10 millions d'euros au gardien espagnol. Autre média, El Confidencial rapportait lui que le gardien de but espagnol avait menacé directement Jorge Mendes de changer d'agent si le transfert ne se faisait pas. Pas sûr que le rapport de force soit en sa faveur...

A LIRE AUSSI
>> Quand C. Ronaldo offre une île grecque à Jorge Mendes
>>
Jorge Mendes, le grand gagnant du mercato

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter