Mercato : André Ayew convoité par deux clubs du Big Four anglais

Mercato : André Ayew convoité par deux clubs du Big Four anglais

DirectLCI
TRANSFERT - Swansea a refusé une offre de 17 millions d'euros pour André Ayew, arrivé gratuitement dans le club gallois l'été dernier en provenance de l'OM. Et de plus gros clubs s'apprêtent à surenchérir pour tenter d'arracher le Ghanéen cet hiver.

Souvenez-vous l'été dernier. L'OM n'avait pas vendu son âme au diable. Non, le club phocéen s'était payé le luxe de la laisser partir gratuitement ! Et quand André Ayew a finalement signé à Swansea, l'idée d'un énorme gâchis a encore été accentuée. Ce n'était qu'un début. Ce dimanche, L'Équipe révèle en effet que le club gallois, actuel 18e de la Premier League anglaise, a repoussé une offre de 13 millions de livres (17 millions d'euros) pour son Ghanéen, émise par Sunderland. Cela se comprend : les Black Cats, 19es, font figure de concurrents directs pour le maintien. Mais de plus gros poissons tournent autour de l'ex-Marseillais.

Selon le quotidien sportif, Leicester, Chelsea et l'un des deux clubs de Manchester ont tout récemment approché son agent. C'est que la régularité des performances du fils aîné d'Abédi Pelé, son impressionnant coffre physique et sa hargne n'ont pas échappé aux cadors du Championnat le plus populaire et le plus riche de la planète. Et une offre d'un de ces clubs pourraient vite arriver sur le bureau des dirigeants des Swans. Lesquels excluent toutefois, pour l'heure, de laisser partir leur meilleur joueur dans une situation aussi périlleuse au classement.

À LIRE AUSSI >> Mercato : Marcelo Bielsa vers Swansea pour retrouver André Ayew ?

De toute façon, le joueur lui-même exclut de quitter le club qui lui a offert la possibilité de réaliser son vieux rêve anglais. On s'en souvient peu mais André Ayew, assez étonnamment, avait eu beaucoup de mal à trouver à trouver un nouvel employeur après avoir quitté l'OM libre de tout contrat. À l'époque, le site Real Hat Trick avait expliqué que c'était le nombre de personnes affirmant être son agent qui avait empêché sa signature dans un club plus huppé.

Manchester United et City, Chelsea et surtout Liverpool étaient pourtant intéressés. "Liverpool nous a dit : on aimerait faire Ayew, mais on s’adresse à qui ? On a été contacté par une dizaine de personnes, jamais les mêmes, confiait alors un agent travaillant pour l’une des plus grosses agences du Royaume-Uni. Ça donne l’impression du mec qui ne sait pas gérer sa carrière. Pour reprendre ce qu’on m’a dit à Liverpool : un merdier. C’est ce qui l’a tué." Mais il faut croire qu'André Ayew bouge encore. Et semble désormais prêt à rattraper le temps perdu. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter