Après la finale perdue, le PSG se prépare à une fin d'été brûlante

Les discussions pour prolonger Kylian Mbappé et Neymar vont être au cœur de l'été parisien.
Football

CHANTIERS - Son rêve européen évaporé, le PSG a tout juste le temps de digérer qu'il doit déjà se tourner vers sa nouvelle saison. Le club parisien devra gérer la transition sportive, après notamment les départs de Thiago Silva et Edinson Cavani.

C'est le jour d'après au PSG. Au lendemain de sa défaite contre le Bayern Munich (1-0), dimanche 23 août au soir, en finale de la Ligue des champions, où il a pu mesurer le chemin qui le sépare encore de son rêve ultime, soulever "la Coupe aux grandes oreilles", le club de la capitale est déjà remobilisé sur la nouvelle saison. À peine ont-ils eu le temps de gamberger que les Parisiens vont devoir se replonger dans les affaires courantes : à savoir la Ligue 1 avec un déplacement dès ce samedi 29 août (à 21h). 

Dans les bureaux de "la Factory"  à Boulogne-Billancourt, où siège le club, l'équipe dirigeante se prépare aussi à passer à l'action. Le directeur sportif parisien Leonardo doit remodeler l'effectif du finaliste de la Ligue des champions, confronté à de multiples départs. Très attendu par les supporters du PSG, le Brésilien va aussi devoir régler le dossier Thomas Tuchel.

Lire aussi

Tuchel, la der' avant la quille ?

Depuis l'arrivée de QSI, un seul entraîneur (Laurent Blanc, de 2013 à 2016) est resté en poste plus de deux ans. Tuchel devrait suivre ses traces de l'ancien coach des Girondins de Bordeaux. Il serait étonnant qu'il en soit autrement. Après avoir conquis les quatre trophées nationaux en jeu cette saison, l'Allemand a mené le PSG jusqu'à sa première finale de Ligue des champions. Au sortir du match contre le Bayern, l'ex-entraîneur du Borussia Dortmund a laissé entendre que si on lui demandait, il serait toujours assis sur le banc parisien la saison prochaine. "J'ai un contrat, je ne sais pas autre chose", a-t-il déclaré au micro de RMC Sport.

À la veille de la finale, Kylian Mbappé avait assuré Thomas Tuchel du soutien total de son vestiaire. "Les joueurs sont derrière le coach. J'ai entendu pas mal de choses sur le coach, comme quoi il ne maîtrisait pas son vestiaire, qu'il ne savait pas gérer des stars... La vérité, je pense, c'est qu'il réalise la meilleure saison de l'histoire du club", avait affirmé le champion du monde. "Il a réussi à tous nous mettre dans un bon état d'esprit. Après, bien sûr, il y a eu des hauts et des bas, mais cela arrive à tous les entraîneurs du monde. À Paris, on le voit un peu plus, c'est tout. C'est vraiment un très grand entraîneur en qui on croit.

Un mercato pour dessiner le PSG de demain

Dans l'attente d'être confirmé par Leonardo, Thomas Tuchel travaille déjà sur "son" futur PSG. L'Allemand, passé tout proche de propulser Paris au sommet de l'Europe, compte bien retenter sa chance au printemps prochain. Le club, qui n'a pour l'instant officialisé que le transfert définitif de Mauro Icardi, a jusqu'au 5 octobre prochain pour reconstruire son effectif. 

Une équipe délestée de plusieurs cadres. "Honnêtement, on a perdu Edinson Cavani, on a perdu Thomas Meunier, Tanguy Kouassi pour cette fin de campagne européenne. Et nous perdons Thiago Silva et Eric Maxim Choupo-Moting. Ça fait beaucoup de joueurs", a expliqué le coach parisien de BT Sport. "Quand je vois le Bayern investir et garder tous ses joueurs... si l'on veut rivaliser à ce niveau, il faut qu'on utilise ce marché des transferts. La saison qui arrive sera très très chargée, sans trêve après l'épidémie de coronavirus. On recommence samedi (à Lens, en Ligue 1). Pour rivaliser, il faut construire une équipe très très forte."

Toute l'info sur

Le "Final 8" de la Ligue des champions

Au-delà des discussions menées pour prolonger Neymar, dont le contrat court jusqu'en 2022, et Kylian Mbappé, qui est toujours dans le viseur du Real Madrid, la direction du PSG prépare un grand lifting de son effectif. L'équipe dirigeante va devoir recruter à chaque ligne. Le club de la capitale a déjà établi une liste de priorités : une doublure à Keylor Navas, un défenseur pour suppléer Marquinhos et Kimpembe, un taulier au milieu, un numéro 9 pour concurrencer Icardi et, enfin, un latéral droit (voire deux), Thilo Kehrer ayant grillé son dernier joker face au Bayern. Tout ça sans compter les éventuels autres départs. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Leonardo va avoir du travail. La fin de l'été s'annonce animée à Paris.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent