Mercato : après Neymar, au tour de Luis Suarez de passer par la case revalorisation

Mercato : après Neymar, au tour de Luis Suarez de passer par la case revalorisation
Football
DirectLCI
TRANSFERTS – Le Barça a entamé des discussions avec Luis Suarez dans l’optique d’une revalorisation salariale selon le quotidien catalan, Sport. Les dirigeants barcelonais utilisent le même procédé qu’avec Neymar, pour chasser les intérêts des plus grands clubs européens.

Le FC Barcelone veut sécuriser sa ligne d’attaque. Au terme de tractations âpres, qui se sont éternisées, le club barcelonais a annoncé, le 1er juillet, la prolongation de Neymar (24 ans) jusqu’en 2021 avec, à la clé, avec une augmentation conséquente de ses revenus : de 10M€ à 15 M€ par an. Le dossier du Brésilien bouclé, les Blaugrana se focalisent désormais sur Luis Suarez (29 ans).

A LIRE AUSSI>>  Sponsoring : le FC Barcelone prolonge d’un an sa relation trouble avec le Qatar

Le "besoin de renouveler" son contrat barre la une du quotidien catalan, Sport , ce mercredi. Pour récompenser ses performances XXL depuis son arrivée en terre barcelonaise à l’été 2014 - avec notamment un titre de meilleur buteur européen, la saison dernière, avec 59 buts en 53 rencontres - le Barça s’est mis, de sa propre initiative, à la table des négociations.

S'aligner sur le salaire de Neymar

Deux réunions se sont déjà tenues avec l’agent de l’Uruguayen, Pere Guardiola (frère de Pep), et les champions d’Espagne souhaitent surtout blinder le contrat de son avant-centre, qui court jusqu’en juin 2019, sur le plan financier et non contractuel.

A LIRE AUSSI>> Mercato : Ryad Mahrez convoité par Manchester City et le FC Barcelone

Actuellement, l’ancien attaquant de Liverpool émarge à 10M€ annuels mais ses émoluments devraient augmenter de manière substantielle puisque l’objectif des dirigeants du FC Barcelone est d’aligner le futur salaire de Suarez sur celui de Neymar. De son côté, Lionel Messi est lié au club catalan jusqu’en 2018 avec les coudées franches (plus de 20M€ par an). La MSN a encore de beaux jours devant elle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter