Mercato : attaqué par le Standard pour Batshuayi, l'OM nie tout en bloc

Football
FOOTBALL - Michy Batshuayi, l'attaquant remplaçant de Gignac la saison passée, a fait beaucoup de bien à l'OM ces derniers mois. Seul bémol, le club phocéen n'aurait pas versé à temps 5 millions d'euros au Standard de Liège pour continuer de le payer, affirme ce vendredi La Dernière Heure. Une information que réfute la direction des Ciel et Blanc. Ambiance...

Après Botafogo, le Standard de Liège. Déjà traité de mauvais payeur par le club brésilien ces derniers mois dans le cadre du transfert de Doria, l'OM connaîtrait un destin similaire avec le cas Michy Batshuayi. Le très prometteur attaquant belge, recruté la saison passée au Standard de Liège, n'aurait pas fini d'être payé selon le quotidien La Dernière Heure. Selon le média belge, le Standard attendrait depuis deux semaines un versement conséquent de cinq millions d'euros, en vain.

Le journal d'outre-Quiévrain précise par ailleurs qu'à défaut d'avoir reçu le versement de la somme, "le Standard a donc saisi la justice française qui a fait bloquer les comptes de l'OM par voie d'huissier." Et celui-ci d'affirmer que l'OM, dans sa stratégie de communication, aurait annoncé ne pas disposer des liquidités suffisantes pour s'acquitter de son dû malgré les récentes ventes de Dimitri Payet (West Ham), Giannelli Imbula (FC Porto) ou encore Florian Thauvin (Newcastle) à des prix estimés très élevés.

"Nous respectons l'échéancier à la lettre"

Avec ces trois ventes, le club présidé par Vincent Labrune devrait, dit-on, récupérer quelques 52 millions d'euros mais on imagine que ces derniers n'arriveront pas immédiatement dans un monde du ballon rond où quasiment tous les transferts s'opèrent en plusieurs fois. Du coup, et lassé d'attendre, le Standard de Liège va porter plainte auprès de la Fifa pour récupérer rapidement les cinq millions d'euros en question selon La Dernière Heure, avec des intérêts en prime.

Des informations que n'a pas tardé à démentir l'Olympique de Marseille. Via son directeur général Philippe Pérez, le club phocéen a affirmé être dans son bon droit. "Je ne vous cache pas mon incompréhension face à cette attitude, a indiqué Pérez dans un communiqué officiel publié sur le site internet des Ciel et Blanc . Nous avons convenu d’un échéancier avec les dirigeants belges. Nous le respectons à la lettre. Nous avons versé la moitié de la somme due au cours de ce mois d’août. La seconde moitié le sera, comme prévu, au mois de septembre." A la Fifa de trancher ?

A LIRE AUSSI
>> Mercato : l'OM doublé par Sunderland pour De Guzman ?
>>
Transfert, tactique, Doria, C3 : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Michel, le nouvel entraîneur de l'OM

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter