Mercato : Boulogne-Billancourt lance un crowdfunding pour recruter Ronaldinho !

Football

TRANSFERT - L'ACBB a fait un rêve : faire signer Ronaldinho. Pour le réaliser, le club amateur francilien a lancé ce jeudi une campagne de financement participatif sur internet.

Ronaldinho en CFA (Championnat de France amateur, le 4e échelon) ? Il fallait être fou pour y penser mais c'est bien le projet des dirigeants de l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt (ACBB), tout juste promu dans cette division. En témoigne la campagne de financement participatif lancée ce jeudi par le club des Hauts-de-Seine, via le site KissKiss BankBank .

Dans le détail, l'ACBB propose des dons échelonnés : de 10 euros pour être considéré comme un "bienfaiteur" à 1000 euros pour accéder au rang de "mécène". Mais il est bien précisé que, contre 5 millions d'euros, le club promet de recruter le Ballon d'or 2005 pour un an. Et qu'une statue à l'effigie du donateur sera sculptée sur mesure et érigée au siège du club. La moindre des choses.

Selon le site Foot National , qui cite "le club", l'agent de l'ex-star du PSG et du Barça "a été contacté" et "le joueur pourrait être très intéressé par le défi de l'ACBB". Deux jours auparavant, Ronaldinho a d'ailleurs résilié son contrat avec les Mexicains de Querétaro, ce qui le laisse libre de s'engager où bon lui semble... Alors ?

De l'art de créer le buzz

Alors le Brésilien est beaucoup plus proche de s'engager avec le Los Angeles Galaxy, l'ancienne équipe de David Beckham jouant le titre en MLS, le Championnat nord-américain. Et le manager de l'ACBB a lui-même démenti, sur le site du Parisien , l'information selon laquelle les représentants de la star ont été contactés par les dirigeants boulonnais.

Mais ces derniers ne sont pas innocents pour autant. L'initiative provient en fait de Mickaël Cabrol, qui a pris la tête de l'ACBB à la fin octobre avec trois de ses amis (Mathieu Rostamkolaei, Christophe Dachy et Mélanie Lascaux). L'idée de ce spécialiste du référencement sur Internet : promouvoir l'image du club francilien en créant le buzz, comme lorsque Raymond Domenech avait entraîné les moins de 11 ans du club juste après la Coupe du monde 2010. Une mission, pour le coup, accomplie avec brio, bien au-delà des quelque 4600 euros de promesses de dons récoltés jusqu'à présent.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter