Mercato : ça vaut quoi Éder Militão, la première recrue de Zidane au Real Madrid ?

Football

PRÉSENTATION - Trois jours après le retour de Zinedine Zidane, le Real Madrid a officialisé ce jeudi la signature d'Éder Militão. Le défenseur central brésilien de 21 ans, qui arrivera de Porto l'été prochain, s'est engagé jusqu'en juin 2025 avec les Merengues et s'inscrit dans la logique de rajeunissement annoncée par "Zizou".

Trois jours après être revenu sur le banc du Real Madrid, Zinedine Zidane tient déjà sa première recrue estivale. Dans l'air depuis plusieurs semaines, le transfert d'Éder Militão a été officialisé jeudi 14 mars par le club madrilène via un communiqué sur son site officiel. Le défenseur central, qui a signé un contrat de six ans avec la Maison Blanche, soit jusqu'en juin 2025, va quitter Porto l'été prochain en échange d'un chèque de 50 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire qui était valable jusqu'au 15 juillet prochain. Dans la foulée, le club lisboète a confirmé auprès de l'autorité boursière portugaise la cession du Brésilien de 21 ans.

Lire aussi

En s'attachant les services de l'international auriverde, "ZZ" frappe déjà un premier coup sur le marché des transferts. L'ancien numéro 10 des Bleus, qui a pris la tête d'un "nouveau projet", avait annoncé à la presse que "des choses allaient changer". "Il n'y a pas d'autres choix. Il faut le faire pour l'avenir du meilleur club du monde", avait martelé le champion du monde 1998. L'arrivée de Militão dans l'effectif merengue s'inscrit pleinement dans ce projet de reconstruction.

La nouvelle génération brésilienne

Issu de la formation du São Paulo FC, club qui a révélé de grands joueurs (Cafu, Rivaldo, Lucas Moura), Éder Militão a rejoint Porto après une seule saison pleine (49 matches) au Brésil. Le natif de Sertãozinho, repéré par la cellule de recrutement portugaise, l'une des plus valorisées au monde, s'est engagé avec le club lisboète en août dernier contre 7 millions d'euros. Depuis son arrivée en Liga NOS, le championnat du Portugal, il est devenu incontournable au sein de la charnière des Dragões (34 rencontres cette saison) et a grandement participé à la qualification du FC Porto pour les quarts de finale de la Ligue des champions. 

Son talent précoce lui a valu d'être désigné par l'UEFA, l'instance européenne du football, parmi les 50 joueurs âgés de moins de 21 ans promis au succès en 2019. Ses performances, elles, ont tapé dans l'œil de Tite, le sélectionneur d'équipe brésilienne. Après un passage par les catégories U17 puis U20, Militão a connu sa première sélection avec la Seleção en septembre dernier. Il a disputé 90 minutes comme latéral droit en amical face au Salvador (5-0). Une bonne prestation qui a convaincu l'ancien entraîneur des Corinthians de faire de nouveau appel à lui pour affronter le Panama et la République tchèque en amical les 23 et 26 mars.

Un joueur aux multiples facettes

En le vendant 50 millions sept mois après l'avoir recruté pour 7 millions d'euros, le FC Porto réalise une excellente opération financière. Comme souvent, serait-on tenté de dire. Mais le Real peut se féliciter d'avoir enrôlé un défenseur polyvalent. Capable d'évoluer dans l'axe et à droite, le jeune Brésilien peut aussi prêter main forte en sentinelle. À Madrid, il va venir renforcer un secteur défensif vieillissant et souvent diminué par les blessures à répétition. Militão sera placé en concurrence avec le capitaine merengue Sergio Ramos et le champion du monde Raphaël Varane. Repositionné latéral droit à Porto (10 matches sur 34 joués) depuis le retour au club de Pepe cet hiver, il pourrait aussi postuler au poste occupé par Dani Carvajal.

Défenseur moderne au gabarit imposant (1m86), le néo-international brésilien se distingue par sa science du placement, sa qualité de relance et son sens de l'anticipation. Il est aussi capable de se muer en buteur. Au cours de sa jeune carrière (71 matches dont 34 avec Porto cette saison), Éder Militão a fait trembler les filets à huit reprises, souvent de la tête comme son futur coéquipier Sergio Ramos. Autant d'atouts considérables dont "ZZ" saura tirer profit. 

Le PSG avait un œil sur lui

Présenté comme l'un des futurs meilleurs défenseurs au monde, Militão a attisé la convoitise des plus grosses écuries européennes. L'ancien Paulista, 15e du Golden Boy 2018, prix récompensant le meilleur joueur âgé de moins de 21 ans, a bien failli jouer en France. Alors qu'il évoluait encore au Brésil, le PSG l'avait approché à l'instar de Manchester City. Le directeur sportif parisien Antero Henrique et l'intermédiaire Pini Zahavi, à l'origine du transfert de Neymar de Barcelone à Paris, avaient fait une offre au joueur et à son entourage. Il avait finalement choisi de signer en faveur du FC Porto qui, malgré une proposition financière largement inférieure, lui assurait un temps de jeu conséquent pour sa première expérience en Europe. 

Lire et commenter