Mercato : Carlos Tevez (encore) annoncé à Paris et en Argentine

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Le feuilleton Carlos Tevez est reparti de plus belle. Après des "informations" publiées par Marca la semaine dernière, le quotidien AS et la presse italienne affirment également ce lundi que l'attaquant argentin devrait quitter la Juventus de Turin cet été. Avec plusieurs destinations possibles dont le PSG.

Carlos Tevez n'a pas tout perdu. Même si sa Juventus de Turin a été battue par le Barça (3-1), samedi soir, en finale de la Ligue des champions, l'Argentin a vu sa campagne européenne lui faire une belle pub. Et alors qu'il avait longtemps annoncé qu'il quitterait la Vieille Dame à la fin de son contrat (en juin 2016) pour retourner en Argentine, de nombreux médias évoquent un destin bien différent.

LIRE AUSSI >> Mercato : le PSG prêt à offrir un pont d'or à Carlos Tévez

C'était le cas il y a quatre jours avec cette "information" parue dans Marca. A en croire le quotidien madrilène, Carlos Tevez serait dans le viseur du PSG, un club prêt à lui proposer un salaire ahurissant de 12 millions d'euros net annuels, lui qui émarge déjà à 5,5 millions d'euros annuels à Turin. Ce lundi, le journal AS ainsi que plusieurs médias italiens (Corriere dello Sport, Gazzetta dello Sport) ont pris la relève pour affirmer à leur tour que l'attaquant argentin de 31 ans serait dans le viseur du PSG mais aussi de l'Atlético de Madrid et de Boca Juniors.

La Juve aurait dit oui

Seule petite nouveauté cette semaine, on apprend que la Juventus de Turin aurait accepté les velléités de départ de l'"Apache" à un an de la fin de son contrat. Un retour à Boca, où il s'est révélé entre 2001 et 2004, une arrivée en trombe au PSG ou une collaboration avec son compatriote Diego Simeone à Madrid obligerait par ailleurs la Juve à recruter.

LIRE AUSSI >> Mercato PSG : et si Zlatan retournait à Milan ?

D'après les médias précédemment évoqués, Edinson Cavani (PSG),Gonzalo Higuain (Naples), Robin van Persie (Manchester United) et Mario Mandzukic (Atlético de Madrid) figureraient parmi les cibles piémontaises pour renforcer le secteur offensif. Affaire(s) à suivre...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter