Mercato : Coman relancé à Manchester City par Guardiola ?

Mercato : Coman relancé à Manchester City par Guardiola ?

MERCATO – Peu utilisé par Carlo Ancelotti cette saison au Bayern Munich, Kingsley Coman se poserait des questions sur son avenir en Bavière. Si le club allemand venait à renoncer à lever l’option d’achat de l’international français, Manchester City et Pep Guardiola pourraient passer à l’attaque.

C’est une hypothèse qui semblait totalement improbable il y a encore quelques mois, mais l’arrivée de Carlo Ancelotti sur le banc du Bayern Munich l’été dernier a littéralement jeté un flou sur l’avenir de Kingsley Coman en Allemagne. Titulaire quasi-indiscutable sous les ordres de Pep Guardiola la saison passée, l’international français de 20 ans est désormais contraint de partager son temps de jeu avec Franck Ribéry, la faute à des performances beaucoup moins abouties (0 but, 0 passe décisive) que celles de son compatriote et concurrent direct revenu au meilleur de sa forme. Prêté pour deux saisons par la Juventus Turin, Coman, dont l’option d’achat est estimée à 21 millions d’euros, doit aujourd’hui faire face à l’hésitation de ses dirigeants qui ne seraient plus vraiment emballés à l’idée de verser la somme demandée par le club italien. 

Manchester City a déjà contacté la Juventus

Si le Bayern a quand même tout intérêt à lever l’option d’achat pour effectuer une belle plus-value sur un joueur au talent inné dans la mesure où il souhaiterait s’en séparer,  la situation de l’explosif ailier français n’a pas échappé à son ancien mentor, Pep Guardiola. D’après le quotidien espagnol Sport, Manchester City aurait déjà fait savoir à la Juventus qu’il aimerait s’attacher les services de Coman et qu’il serait bien évidemment prêt à s’aligner sur le montant, quasi-dérisoire, de la clause libératoire attendu par les dirigeants de la Vieille Dame. Quoi qu'il en soit, rien n'est arrêté à ce sujet, puisque le Bayern a jusqu'au mois d'avril pour lever cette fameuse option d'achat. Un délai suffisamment important pour que Coman puisse inverser la tendance et convaincre ses dirigeants de l'engager de manière définitive.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

    EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 1000 roquettes lancées de la bande de Gaza depuis lundi soir

    "Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

    "On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

    Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.