Mercato : comment Chelsea a "chipé" Pedro à Manchester United

Football
TRANSFERT - C'est officiel depuis ce jeudi après-midi : Pedro, la pépite du centre de formation du FC Barcelone, est désormais un joueur de Chelsea. Au-delà des 30 millions d'euros mis sur la table, les Blues ont dû faire preuve d'ingéniosité pour convaincre l'attaquant de les rejoindre.

On a tendance à croire que les transferts se concluent à coups de billets, ce qui n'est pas complètement faux. Mais pas complètement vrai non plus. En témoigne celui du barcelonais Pedro à Chelsea, officialisé ce jeudi après-midi par les Blues, qui n'aura pas été qu'une question d'argent, loin de là, comme le raconte le quotidien catalan Sport . Même si le club londonien a bien dû débourser quelque 30 millions d'euros pour s'offrir l'attaquant.

En effet, dans cette affaire, le plus dur n'aura pas été de convaincre le FC Barcelone mais le joueur lui-même. Conscients que Pedro restait très attaché à son club de cœur mais qu'ils ne pouvaient pas le retenir sans lui offrir plus de temps de jeu, les dirigeants blaugranas lui ont donc laissé le choix.

Et, pendant des semaines, l'attaquant est resté indécis, faisant mariner Manchester United, qui rêvait de le recruter. Mais le traitement infligé par Louis Van Gaal, le coach des Red Devils, à ses potes Victor Valdes et David De Gea, l'ont refroidi. Au final, c'est bien sur l'aspect affectif que cela s'est joué, puisque ce sont trois coups de téléphone qui ont fait la différence.

Ceux de l'entraîneur de Chelsea, José Mourinho, et de son ami et ex-coéquipier, Cesc Fabregas. Mais le plus crucial de tous a été le dernier, celui de Mme Fabregas, Daniella Semaan, à... Mme Pedro, Carolina Martin, pour lui vanter les bienfaits de la vie à Londres et ce qui l'attendait de pire à Manchester... Bingo !

Même s'il faut bien préciser qu'un autre paramètre aura été décisif : tandis que Manchester United rechignait à s'aligner sur le montant de la clause libératoire du joueur, proposant 25 millions d'euros + 5 millions de bonus, les Blues, eux, ont directement allongé les 30 millions cash. Encore une preuve d'amour. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter