Mercato : comment le PSG compte contrer l’offensive à venir du Real Madrid pour Kylian Mbappé

Football

FOOTBALL – Conscient que son attaquant international sera particulièrement courtisé l’été prochain, le Paris Saint-Germain a déjà élaboré un stratagème pour conserver son attaquant prodige.

Contrairement à la cigale de la fable, c’est une fois l’été venu que le club de football risque le plus de se retrouver dépourvu. Le mercato estival concentre en effet 80% des transferts ayant lieu durant l’année, et c’est logiquement à cette période que les prédateurs se mettent en chasse. En attendant, il s’agit d’observer sa proie, tapi dans l’ombre, puis d’élaborer un plan d’action digne de ce nom en vue de l’ouverture dudit marché. Ce que fait actuellement le Real Madrid, ardemment désireux d’attirer dans ses filets Kylian Mbappé en juillet ou en août 2020, et qui a budgétisé à cette fin, selon l’édition de ce mardi du Parisien, une offre de 300 millions d’euros pouvant s’élever, en cas d’affluence de trop nombreux chasseurs, jusqu’à 400 millions.

Voir aussi

Un salaire plus que doublé

Pour mémoire, le transfert le plus onéreux de tous les temps, à ce jour, reste celui de Neymar, de Barcelone à Paris en 2017, contre 222 millions d’euros. Et justement, le PSG a dans l’idée de s’inspirer du cas du Brésilien pour parvenir à conserver son prodigieux attaquant français, ayant coûté, lui, quelque 180 millions ce même été. Le Parisien indique ainsi que l’émir du Qatar, propriétaire du club, en fait une affaire personnelle et compte tout simplement prolonger, durant l’actuelle saison, le contrat de Kylian Mbappé, en alignant son salaire sur celui de Neymar, lequel émarge à 36,8 millions d’euros par an, tandis que le Français ne touche "que" 17,5 millions en une année. Ledit contrat est même déjà prêt, précise le quotidien francilien.

Voir aussi

En vidéo

Vadim Vasilyev : "Mbappé m'a dit qu'il était trop tôt pour partir au Real"

Le signer n’empêcherait toutefois pas le champion du monde de plier bagage, mais il augmenterait mathématiquement l’indemnité de transfert éventuelle d’au moins une grosse centaine de millions, ce qui, le cas échéant, mettrait à mal les finances de n’importe quel club, y compris le plus plus riche de tous, à savoir le Real Madrid. Kylian Mbappé prendra donc forcément le temps de peser le pour et le contre avant de le parapher. Le pour ? Sa vie parisienne, à laquelle le natif de Bondy demeure attaché. Le contre ? Les désillusions européennes récurrentes du PSG quand viennent les tours à élimination directe du mois de mars, mettant à mal son rêve de soulever un jour la Ligue des champions. C’est donc vraisemblablement au printemps que l’intéressé prendra sa décision. Et que Paris pourrait, déjà, se retrouver fort dépourvu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter