Entre blessures, méformes et envies de départ, la défense du PSG remise en cause cet été ?

Football
ETAT DES LIEUX - Habituellement considéré comme un des points forts de l'effectif du PSG, la défense suscite beaucoup d'interrogations ces dernières semaines, notamment après une série de prestations inquiétantes. Frappé par les blessures et les méformes de certains, ce secteur pourrait connaître quelques changements l'été prochain.

Cela pourrait être l’un des gros chantiers de l’été au Paris Saint-Germain. Louée pour sa solidité et sa complémentarité depuis plusieurs saisons et en début d’exercice, la défense parisienne vit des heures moins reluisantes ces dernières semaines, cumulant méforme des uns et blessures des autres. Preuve de la vulnérabilité actuelle du bloc défensif parisien, le PSG a encaissé 11 buts lors de ses quatre derniers matchs de championnat, alors qu’il n’en avait encaissé que 16 lors de ses 29 dernières rencontres de Ligue 1.

Une fragilité s’explique qui s'explique par plusieurs facteurs et qui, le mercato estival approchant, pousse l'encadrement du club de la capitale à réfléchir à des solutions. 

Manchester encore dans toutes les têtes

La première raison de ce "trou d'air" semble être psychologique. L’énorme désillusion subie face à Manchester United en Ligue des champions, avec une piteuse élimination sur son terrain (3-1), après avoir remporté la manche aller à Old Trafford (2-0), a eu un impact énorme sur le groupe de Thomas Tuchel, certains joueurs semblant beaucoup moins concernés et abattus après cet épisode traumatisant.

Des blessures en cascade

Le deuxième facteur concerne l’état physique des éléments importants de la défense des Rouge et Bleu. Ces dernières semaines, Thomas Meunier, Marquinhos et Thiago Silva ont tour à tour été sur le flanc. Depuis le mois de février, le Belge a ainsi connu trois absences, tout d’abord après un choc aérien, puis pour deux blessures successives au genou. En tout, l’arrière droit a manqué 10 matchs en deux mois. 


Marquinhos, de retour face à Monaco dimanche (3-1), a quant à lui fait l’impasse sur trois matchs au mois d’avril quand son capitaine, Thiago Silva, s’est blessé au genou droit le 14 avril dernier à Lille (5-1) et est toujours éloigné des terrains, manquant jusqu’ici deux rencontres. Ce dernier pourrait néanmoins effectuer son retour dans le groupe parisien à l’occasion de la finale de Coupe de France samedi face à Rennes.

Kehrer et Kimpembe dans le dur

Enfin, certains éléments défensifs, très performants en début de saison, ont connu une forte baisse de régime, notamment liée au couac de Manchester. Ainsi, Thilo Kehrer, très bon notamment face à Liverpool au Parc en novembre dernier (2-1), cumule les erreurs et les performances sans relief depuis maintenant de trop longues semaines. Avant la rencontre face à Monaco (3-1), Paris affichait un ratio inquiétant d’un but encaissé toutes les 88 minutes avec l’Allemand sur le terrain en L1, contre seulement 1 but toutes les 180 minutes quand il est absent.

Autre joueur défaillant depuis quelques temps : Presnel Kimpembe. Intégré plus que jamais à la rotation et très régulièrement aligné dans le onze parisien en défense, le "titi" parisien traverse une passe particulièrement difficile, après une ascension fulgurante. Conséquence des blessures en cascade, le défenseur de 23 ans a été aligné neuf fois consécutives, pour quasiment autant de performances décevantes. Habituellement impérial dans les duels, le natif de Beaumont-sur-Oise est en grande difficulté dans ce secteur, péchant également dans l’anticipation.

Des bouleversements à prévoir cet été ?

Devant ces difficultés actuelles, de nombreux changements pourraient survenir lors du mercato d'été au sein de l'effectif parisien. Ainsi, si les titulaires Bernat, Marquinhos, Thiago Silva devraient perdurer à Paris, plusieurs éléments pourraient partir. Layvin Kurzawa, Thomas Meunier, courtisé par Manchester United et dans le flou pour sa prolongation, ou encore Presnel Kimpembe, dont le cas divise en interne selon Paris United, pourraient être candidats à un départ.


Dans l'autre sens, plusieurs pistes sont d'ores et déjà lancées, comme celles menant à Cristiano Biraghi (Fiorentina), Cristiano Piccini (FC Valence) ou encore Daley Blind (Ajax Amsterdam). Déjà pisté l'été dernier avant l'arrivée de Thilo Kehrer, le champion du monde allemand Jerome Boateng, en fin de cycle au Bayern Munich, serait de nouveau surveillé par le PSG. Ce dernier serait courtisé pour occuper un rôle dans la rotation défensive, à défaut d'être titulaire. 

Enfin, toujours selon Paris United, le club parisien pourrait s'activer pour recruter un cador en charnière, en prévision d'une retraite plus ou moins proche de Thiago Silva, âgé de 34 ans. Le Belge Toby Alderweireld, évoluant à Tottenham, est ciblé par le board parisien, au même titre que le Tricolore Raphaël Varane, en pleine réflexion sur son avenir au Real Madrid et qui verra le prometteur Eder Militao, arraché au FC Porto, le concurrencer dès l'été prochain. Reste à savoir si le challenge parisien est susceptible de l'intéresser. Une chose est sûre, l'été devrait être très agité au PSG.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter