Mercato : l'enveloppe du PSG pour recruter son milieu défensif fixée à 24 millions d'euros

Football
DirectLCI
BUDGET - Toujours en quête d'un milieu défensif, le Paris Saint-Germain disposerait, selon Le Parisien, d'une enveloppe de 24 millions d'euros pour trouver son bonheur lors du mercato hivernal. Une somme suffisante pour les dirigeants parisiens ?

Malgré un début de saison exceptionnel en championnat, avec 11 victoires en autant de rencontres, le PSG garde un œil attentif sur le marché des transferts, qui ouvrira ses portes le 1er janvier prochain. Véritable serpent de mer des dirigeants parisiens, le dossier de la sentinelle est plus que jamais d’actualité, Thomas Tuchel devant pour l'instant se contenter de son duo de titulaires composé d’Adrien Rabiot et Marco Verratti dans l’entrejeu, avec en soutien les apports ponctuels de Julian Draxler et Christopher Nkunku.


Ces derniers jours, deux nouvelles pistes ont émergé dans la presse, avec les noms du jeune Michaël Cuisance, qui évolue au Borussia Mönchengladbach, et de l’ancien Rennais Abdoulaye Doucouré, aujourd’hui à Watford. Ce jeudi, Le Parisien révèle l’enveloppe allouée au recrutement de ce fameux milieu de terrain pouvant évoluant en numéro 6, poste orphelin de Thiago Motta, parti à la retraite.

Le retour de la piste Fabinho ?

Le quotidien francilien annonce un montant de 24 millions d’euros, sans compter les éventuelles ventes qui pourraient intervenir pendant l’hiver. Un montant qui paraît insuffisant pour attirer des gros calibres du football européen tels que N’Golo Kanté, pièce essentielle du dispositif de Maurizio Sarri, ou encore Julian Weigl, le jeune Allemand du Borussia Dortmund, qui attise la convoitise de Manchester City et dont le tarif est évalué à 75 millions d'euros. 


Pour autant, une solution intéressante pourrait se présenter aux dirigeants parisiens. Cible de longue date et en difficulté dans son nouveau club Liverpool, Fabinho pourrait faire l’objet d’un prêt chez les pensionnaires du Parc des Princes, comme le souligne Le Parisien. Néanmoins, les relations entre Jorge Mendes, l’agent du milieu brésilien et Antero Henrique, le directeur sportif parisien, sont loin d’être au beau fixe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter