Mercato d'hiver : les grands chantiers des clubs de Ligue 1

Mercato d'hiver : les grands chantiers des clubs de Ligue 1

Football
TRANSFERTS – Le foot est un éternel ménage en chantier. Les clubs de L1 ont tout le mois de janvier pour faire leurs emplettes et réajuster leurs effectifs. Focus sur ce qu’ils préparent, en fonction de leurs contraintes respectives.

Comme chaque année, les amateurs de foot digèreront dinde aux marrons et bûche de Noël l’œil rivé sur leur smartphone, en quête d’une rumeur à se mettre sous la dent pour nourrir l’espoir de voir leur équipe se renforcer. Janvier 2018 n’échappera pas à la règle : du 1er au 31, l’actualité du mercato d’hiver prendra le pas sur les matchs eux-mêmes. Si les mouvements de joueurs y sont généralement moins nombreux qu’en été, ils ne sont pas négligeables pour autant, car d’eux peut dépendre  l’issue de la saison en cours. Passage en revue de ce qui se prépare déjà.

Le PSG cherche un milieu, mais doit d’abord vendre

"Nous pouvons améliorer l’équipe avec un joueur spécifique au poste de sentinelle. Si nous parlons de recruter éventuellement, c’est à ce poste", a clairement (et publiquement) ciblé l'entraîneur parisien Unai Emery, conscient qu’aucun des milieux dont il dispose ne peut remplacer Thiago Motta poste pour poste. Plusieurs noms circulent :  Sergej Milinković-Savic (Lazio), Julian Wegel (Dortmund), Wendel (Fluminense)… Problème : Paris, après sa folie des grandeurs estivale, a besoin de 80 millions d’euros pour rentrer dans les clous du fair-play financier. Avant même de songer à se renforcer, il lui faudra donc s’alléger. Lucas, Ben Arfa, Pastore, voire Di Maria, sont candidats au départ.

L’OM sur un gros coup au milieu, mais pas que

Un constat s’impose à mi-saison pour le club phocéen : l’équipe de Rudi Garcia ne peut pas se payer le luxe de jouer sans Luiz Gustavo, indispensable poumon de l’entrejeu. L’OM va donc devoir se payer une doublure du Brésilien, aussi capable de faire la paire avec lui au milieu. Il se murmure qu’Andoni Zubizarreta, le directeur sportif phocéen, négocie la venue du milieu international portugais du Bayern Munich, Renato Sanches, actuellement en perdition à Swansea, où il est déjà prêté. Autrement, Marseille pourrait jeter son dévolu sur un ancien Lyonnais, Maxime Gonalons. En outre, les Olympiens cherchent un latéral gauche pour compenser le licenciement de Patrice Evra. Le Guingampais Pedro Rebocho (22 ans) est visé.

A l’OL, plusieurs départs prévus, et une possible arrivée

Au départ, Jean-Michel Aulas s’était montré catégorique : "Il n’y aura pas d’arrivée cet hiver." Mais le président lyonnais a vite été démenti par son entraîneur, Bruno Genesio : "Mon président est prêt à recruter. Je le sais. Il me l’a dit. Je le remercie car ce n’était pas forcément prévu..." Il s’agira d’un milieu de terrain, capable de suppléer Lucas Tousart. On parle du jeune Vénézuélien Yangel Herrera, prêté par Manchester City au New York City FC, et déjà pisté par l’OL cet été... En contrepartie, deux joueurs de ce secteur sont poussés vers la sortie. En l’occurrence, Clément Grenier et Jordan Ferri, qui disposent de plusieurs points de chute potentiels, à Montréal, Fenerbahçe ou Bordeaux.

A Monaco, la grande braderie va se poursuivre

Après avoir vu partir une moitié de son équipe type cet été, l’ASM, piteusement éliminée au premier tour de la Ligue des champions cet automne, devra continuer à dégraisser. "On n’a plus que trois compétitions. Il faut que certains aillent jouer ailleurs, a en effet lâché le coach, Leonardo Jardim, début décembre. Quand tu fermes le groupe, tout le monde est plus concentré. Et puis, on n’aura pas toujours dix blessés comme en ce moment. J’aurai 18 joueurs avec moi, plus un ou deux jeunes et ça ira très bien. Quand on est à 25, tu en laisses toujours quatorze dehors ; ce n’est pas bon pour le club ni pour les joueurs eux-mêmes car notre objectif est qu’ils progressent." Les jeunes Méité, Kongolo, N’Doram et Mboula sont les premiers concernés. Ghezzal et Jovetic, cantonnés au banc, pourraient aussi être prêtés, comme Tielemans ou Baldé.

Pour Bordeaux, le bonheur sera dans le prêt

C’est le président des Girondins, Stéphane Martin, qui l’a affirmé dans L’Équipe, démentant une rumeur au passage : "Aujourd’hui, il n’y a pas de proposition. Eliaquim Mangala, en l’occurrence, il n’est pas accessible pour nous. Mais oui, les prêts seront envisagés. Ce serait mieux de s’inscrire dans une construction à long terme, mais il faut être aussi pragmatique. On est dans une année de Coupe du monde et certains joueurs réputés ne jouent pas assez. On recrutera, quoi qu’il arrive." Les Lyonnais Grenier et Ferri sont évoqués. France Football parle, lui, de Lucas Digne (FC Barcelone) et Sébastien Corchia (Séville), remplaçants en Espagne. Une certitude : Malcolm ne bougera pas cet hiver, et Kévin Gameiro, préférant rester en Espagne, n’arrivera donc pas en contrepartie. En revanche, Nicolas De Préville, Diego Contento ou Maxime Poundjé pourraient partir.

Et ailleurs en Ligue 1...

L’AS Saint-Étienne, 16e du classement, cherche à se renforcer et espère un prêt du Parisien Christopher Nkunku (Nantes serait également sur le coup). Les Verts visent, en outre, Hatem Ben Arfa, ainsi que la plus fine gâchette de la Ligue 2, le Lorientais Denis Bouanga, par ailleurs convoité par Amiens. De son côté, l’OGC Nice tente de rapatrier, via un prêt, Paul-Georges Ntep, actuellement en souffrance à Wolfsburg. Le Stade Malherbe de Caen fait, lui, la cour au milieu nantais Adrien Thomasson. Enfin, à Nantes, l’entraîneur, Claudio Ranieri, aimerait rapatrier le buteur algérien de Leicester, Islam Slimani.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter