Dans une vidéo, Messi annonce qu'il reste au Barça... et se paie la direction du club

Dans un entretien vidéo accordé au média Goal, Lionel Messi a officiellement annoncé qu'il allait rester à Barcelone.
Football

SE QUEDA - Déterminé à quitter le Barça, depuis l'envoi de son burofax il y a une dizaine de jours, Lionel Messi a finalement annoncé qu'il allait honorer sa dernière année de contrat. Il l'a confirmé dans un entretien vidéo à Goal, sans manquer d'égratigner la direction des "Blaugranas".

Tout ça pour ça. Voilà en quelques mots comment l'on pourrait résumer le feuilleton Messi. Le 25 août, l'Argentin avait signifié, par burofax, au Barça son souhait de résilier "unilatéralement" son engagement, en vertu d'une clause l'autorisant à partir libre. Or, la direction blaugrana, soutenue par la Ligue espagnole de football (LFP), lui avait rétorqué que cette modalité contractuelle avait expiré depuis le 10 juin. Et que, si "La Pulga" avait toujours l'intention de quitter le club catalan à un an de la fin de son contrat, une seule option s'offrait à lui : payer la clause libératoire de 700 millions d'euros, que le clan du natif de Rosario ne juge d'ailleurs "plus valable". Face à la complexité de l'opération, il s'est finalement fait une raison.

Dans un entretien vidéo accordé à Goal.com, publié ce vendredi 4 septembre, Lionel Messi a confirmé ce qui se murmurait ces dernières heures : il a choisi de rester un an de plus dans son club de toujours. Une décision prise à contrecœur. "Je pensais et j'étais sûr que j'étais libre de partir, le président (Josep Maria Bartomeu) a toujours dit qu'à la fin de la saison, je pouvais décider si je voulais partir ou rester et finalement, il n'a pas tenu sa parole", a-t-il expliqué, amer envers la direction du club. "Maintenant, ils s'accrochent au fait que je ne l'ai pas dit avant le 10 juin, quand il s'avère que le 10 juin nous étions en compétition pour la Liga au milieu de cet affreux coronavirus, cette maladie qui a changé toute la saison."

Je n'irais jamais en procès contre le Barça- Lionel Messi, lors de son interview à Goal.com

"Et c'est la raison pour laquelle je vais continuer dans le club", a ajouté l'Argentin, vêtu d'un t-shirt noir, d'un short rouge et d'une paire de tongs. "Maintenant, je vais continuer au Barça parce que le président (Bartomeu) m'a dit que la seule façon de partir était de payer la clause de 700 millions d'euros, et que c'est impossible", a-t-il ajouté, qualifiant au passage la politique sportive de Josep Maria Bartomeu de "désastre". "Il y avait un autre moyen (de partir) et c'était d'aller en justice. Je n'irais jamais en procès contre le Barça car c'est le club que j'aime. C'est le club de ma vie, j'ai fait ma vie ici. Le Barça m'a tout donné et je lui ai tout donné. Cela ne m'est jamais venu à l'esprit de poursuivre le Barça en justice."

Lire aussi

Pourtant, il y a quelques jours encore, Messi semblait encore déterminé à tout faire pour quitter le club qu'il a rejoint à 13 ans. Écœuré par la déculottée face au Bayern (8-2) en Ligue des champions et fatigué par ses dirigeants depuis de longs mois, il avait mis ses menaces à exécution. Attendu dimanche dernier à la Ciudad Deportiva Joan Gamper, le centre d'entraînement du Barça, le sextuple Ballon d'Or avait séché la reprise. Il avait campé sur ses positions en ne se présentant pas de la semaine aux entraînements. Jeudi, après la réunion avec le président Bartomeu, Jorge Messi, père et agent du joueur, avait toutefois mis de l'eau dans son vin, indiquant que son fils pourrait se résoudre à rester une saison de plus.

Il n'y avait rien de mal avec le fait de vouloir partir- Lionel Messi, lors de son interview à Goal.com

"Je voulais chercher de nouveaux objectifs et de nouveaux défis", a justifié "La Pulga", dont la décision de quitter le Barça après 20 ans avait été vivement critiquée. "J'ai ressenti beaucoup de douleur en voyant que mon engagement à Barcelone était mis en doute, sachant combien je suis reconnaissant envers ce club (...) Ça m'a fait mal de voir que mon amour pour ce club était questionné", a-t-il avoué. "Il n'y avait rien de mal avec le fait de vouloir partir", s'est défendu l'attaquant argentin, racontant par ailleurs avoir vécu "un drame" quand il a fait part de ses envies d'ailleurs à sa femme Antonella et ses fils. "Toute la famille s'est mise à pleurer, mes enfants ne voulaient pas quitter Barcelone, ni changer d'école."

Toute l'info sur

Mercato : le feuilleton Lionel Messi

Le feuilleton désormais refermé, Lionel Messi a assuré qu'il défendra haut et fort les couleurs du club, avec qui il est lié jusqu'en juin 2021. "Mon attitude ne changera pas, peu importe où j’ai voulu aller. Je vais faire de mon mieux", a affirmé le capitaine "blaugrana". "Je veux toujours gagner, je suis compétitif et je n'aime pas perdre. Je veux toujours ce qu'il y a de meilleur pour le club, pour le vestiaire et pour moi. (...) Je ne sais pas ce qui va se passer maintenant. Il y a un nouvel entraîneur (Ronald Koeman) et un nouveau projet. C'est bien, mais il faut voir comment l'équipe réagit et si, oui ou non, ça va nous offrir plus de qualités. Ce que je peux dire, c'est que je reste et que je vais donner le meilleur de moi-même."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent