Mercato : en cas de départ de Neymar et Mbappé, le PSG aurait Griezmann dans le viseur

Football
DirectLCI
TRANSFERTS - La saison n'est pas encore terminée que le mercato commence à reprendre ses droits aux quatre coins de l'Europe. Dernière rumeur en date, le PSG aurait fait d'Antoine Griezmann, l'attaquant français de l'Atlético de Madrid, sa priorité en cas de départ de Neymar Jr ou Kylian Mbappé cet été.

La fin de saison approche petit à petit et les grandes manœuvres du mercato estival pointent peu à peu le bout de leurs nez. Et comme d'habitude, les rumeurs affluent concernant l'un de ses principaux acteurs : le Paris Saint-Germain. Piteusement éliminé de la Ligue des champions le 6 mars dernier par Manchester United en huitième de finale, les Parisiens vont vivre une fin de saison très longue, avec comme seules perspectives la Coupe de France et le titre de champion. 


D'ici au mois de mai et le cap de fin de l'exercice 2018-2019, certains joueurs cadres pourraient être amenés à se poser des questions quant à leur avenir, le club de la capitale étant incapable de franchir un palier en C1. Premiers noms à ressortir, ceux de Neymar Jr et Kylian Mbappé, tous les deux courtisés par le Real Madrid, qui prépare, avec Zidane de nouveau à sa tête, une grande révolution dans son effectif.

Griezmann intéressé ?

Si les deux superstars parisiennes sont loin d'avoir fait leurs bagages, Mbappé ayant d'ailleurs assuré qu'il serait présent au PSG la saison prochaine, des noms circulent déjà quant à leur éventuelle succession. Selon AS, la priorité des dirigeants parisiens pour palier à un départ d'un de ses deux joyaux se nommerait Antoine Griezmann. Également éliminé de la Ligue des champions, par la Juventus Turin, le champion du monde tricolore envisage de quitter son club actuel, l'Atlético de Madrid, pour franchir un palier au niveau européen.


Selon AS, l'idée d'un départ vers le PSG ne déplairait pas au natif de Mâcon. Seulement, les Colchoneros ne l'entendraient pas de cette oreille. Toujours selon le quotidien espagnol, ces derniers ne voudraient pas négocier à un tarif inférieur à la clause libératoire du joueur, fixée à 200 millions d'euros.

Une clause de départ plus abordable en juillet

Néanmoins, le 1er juillet prochain, cette clause sera abaissée à 120 millions d'euros. Un chiffre plus abordable pour les clubs intéressés. Parmi eux, le FC Barcelone, qui avait d'ailleurs tenté de le recruter l'été dernier, avant le Mondial en Russie. En conférence de presse lundi, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps est revenu sur la situation de son protégé : "Il arrive à 28 ans maintenant. Il est suffisamment lucide, a suffisamment de maturité. Il peut être amené à réfléchir. C'est des choix de carrière à un moment, ce n'est pas facile, ça demande une longue réflexion."


Avant d'ajouter sur "Grizou" : "Il fait partie des tout meilleurs attaquants mondiaux. L'exposition médiatique en France pourrait le mettre davantage en valeur, même si c'est quelqu'un de très apprécié par les supporters." L'équipe de France débute sa campagne de qualification pour l'Euro 2020 ce vendredi en Moldavie, à 20h45 sur TF1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter