Mercato estival : PSG, Monaco, OM, ... Qui part, qui arrive en Ligue 1 cette saison

Mercato estival : PSG, Monaco, OM, ... Qui part, qui arrive en Ligue 1 cette saison

Football
FOOTBALL – Depuis ce 1er septembre, le mercato d’été est terminé en Ligue 1. Alors qu’il s’était affolé l’an dernier avec notamment la signature de Neymar pour 220 millions d’euros, le marché des transferts français s’est montré plus sobre cet été, à l’instar du PSG qui a, pour une fois, renfloué ses caisses plutôt que de les vider. Voici, club par club, les principaux changements.

Depuis minuit, le marché des transferts a fermé ses portes en France. Un mercato plutôt sage pour les clubs de Ligue 1 qui n’ont pas flambé cette année par rapport aux étés précédents, à l’image de l’étonnant PSG qui n’a enrôlé que des joueurs quasi inconnus. Il faut dire que le club a été sommé par l’UEFA de trouver un équilibre financier pour sortir de son déficit. En revanche, Monaco, l’OL et l’OM se sont montrés plus entreprenants sans pour autant avoir fait flamber les chéquiers.


Dans son ensemble, si les "petits" du championnat ont renforcé leurs effectifs, la Ligue 1 a plutôt laissé filer ses talents au lieu d’en attirer. Le Brésilien Malcolm a quitté Bordeaux pour le FC Barcelone, moyennant  41 millions d’euros. Yassine Benzia a délaissé Lille pour Fenerbahçe (prêt). Nice a vendu Seri au promu anglais Fulham pour 30 millions d’euros et Paris a bradé une partie de son effectif pour récolter quelque 100 millions d’euros. Au total, la Ligue 1 a vendu pour près de 900 millions d’euros de joueurs, a calculé Sport 24, et compte même un excédent d’environ 250 millions d’euros par rapport aux achats enregistrés. Des chiffres bien éloignés du milliard dépensé par les club du championnat anglais.

PSG : option sagesse

Fini les centaines de millions déversés à gogo l’an dernier pour attirer notamment Neymar et Kylian Mbappé, Paris a été étrangement sage cet été. Certes, le club de la capitale a enregistré l’arrivée du mythique gardien italien Gianluigi Buffon, 40 ans, à la surprise générale, mais sans avoir à débourser le moindre centime. Spectre du fair-play financier planant sans doute au-dessus des têtes des dirigeants, le PSG a fait l’acquisition de jeunes talents et joueurs moins connus. Le nouvel entraîneur allemand Thomas Tuchel, arrivé à la place d'Unai Emery, a ainsi renforcé sa défense en allant piocher dans la Bundesliga. Voici donc venir l'Allemand Thilo Kehrer (Schalke), défenseur de 21 ans acheté 37 millions d’euros, et  le latéral gauche espagnol Juan Bernat, 25 ans, pour trois ans et 15 millions d’euros selon la rumeur. Un joueur plutôt habitué au banc de touche du Bayern Munich et qui aura la charge de suppléer Layvin Kurzawa blessé. Signature de dernière minute, mais sans frais, Eric Maxim Choupo-Moting (photo avec Tuchel), attaquant camerounais de 29 ans en provenance de Stoke City (D2 anglaise), sera très probablement inconnu pour une très grande majorité des supporters parisiens, mais pas pour Tuchel qui l’a connu du temps de Mayence et compte en faire la doublure de Cavani. Des arrivées a minima par rapport aux départs enregistrés de Giovanni Lo Celsa (Betis Séville, prêt), Yuri Berchiche (Athletic Bilbao), Javier Pastore (AS Rome) et Odsonne Edouard, définitivement transféré au Celtic).

Monaco : le plus remuant

Contrairement au PSG, l’ASM n’a pas chômé cet été, reprenant une recette qui s’est souvent avérée gagnante par le passé : signer de jeunes talents prometteurs qui auront la Ligue des champions pour briller et faire grimper leur cote avant revente plus tard. Cela a marché pour Mbappé, l’équipe de la Principauté espère sans doute en faire autant avec le jeune défenseur allemand Benjamin Henrichs, 21 ans, arrivé du Bayer Leverkusen, ou encore avec Willem Geubbels, 17 ans, débauché du centre de formation de Lyon comme le fut jadis Anthony Martial. L’OL n’y serait pas totalement perdant avec 20 millions d’euros déjà empochés et des dividendes sur un prochain transfert. Monaco a également attiré dans ses filets le milieu belge Nacer Chadli (West Bromwich, D2 anglaise - photo), très remarqué durant la Coupe du monde. Le joueur belge aurait signé jusqu’en 2021 pour 12 millions d’euros. Auteur d’un Mondial de bon calibre, le Russe Aleksandr Golovin a également rejoint le Rocher.

Marseille : ça se renforce

On attendait la signature de Mario Balotelli pour renforcer l’attaque phocéenne. L’Italien a préféré continuer son aventure à Nice. L’OM n’a donc pas réussi à recruter en pointe, mais elle a renforcé son secteur offensif avec les arrivées de l’ailier serbe Nemanja Radonjic (Etoile rouge de Belgrade) et du milieu néerlandais Kevin Strootman (AS Rome). Le défenseur croate Duje Caleta-Car (RB Salzbourg/AUT) arrive aussi. Mais surtout, les finalistes de la dernière Ligue Europa sont parvenus à garder leurs cadres.

Lyon : Dembélé la belle pioche

Moussa Dembélé (photo) est la bonne pêche lyonnaise de l’été. L’international espoir français du Celtic Glasgow vient renforcer l’attaque pour 22 millions d’euros et cinq ans. Le joueur de 22 ans devra faire oublier Mariano Diaz parti et Amine Gouiri, éloigné des terrains pour au moins six mois. Dembélé rejoint sur la liste des arrivées Martin Terrier, l’attaquant de retour de prêt de Strasbourg, un autre international des moins de 19 ans Lenny Pintor (Brest), le défenseur nantais Léo Dubois ou encore du Belge Jason Denayer (Manchester City) notamment. Une carte jeune qui a souvent souri à Lyon.

L'incroyable coup d'Amiens

Promu en Ligue 1, le Stade de Reims a signé son retour en engrangeant les signatures de neuf joueurs dont l’international belge, Thomas Foket (La Gantoise) qui vient renforcer la défense. Amiens a réussi un joli coup en enrôlant l’international brésilien Ganso (Séville). Yann Karamoh retrouve la Ligue 1. L’ancien Caennais, international espoirs, a été prêté par l’Inter Milan à Bordeaux. Nantes a signé Anthony Limbombé, milieu de terrain du FC Bruges pour ce qui constitue désormais le plus gros transfert de l'histoire du club (8 millions d'euros !). 

Ben Arfa officiellement à Rennes

Libre de s’engager avec qui il le souhaite, même hors période de mercato, Hatem Ben Arfa a lui attendu un peu plus que la fin du Mercato pour connaître son club. Et c'est à Rennes qu'il jouera cette saison. Le club breton a officialisé l'arrivée de l'ex joueur du PSG. Ben Arfa, 31 ans,  a été présenté ce dimanche à la mi-journée, à quelques heures du match Rennes-Bordeaux (4e journée de Ligue 1). Sa dernière apparition en compétition remonte au 5 avril 2017. En quart de finale de Coupe de France devant Avranches, il avait alors été l’auteur d’un doublé. Depuis, Hatem Ben Arfa ne jouait plus. Le joueur passé par Lyon, Marseille, Newcastle, Hull City, Nice et le Paris Saint-Germain va donc tenter un nouveau rebond en Bretagne. Il s’est engagé pour une saison, plus une autre en option. Hatem Ben Arfa portera le n°18 sous ses nouvelles couleurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mercato estival 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter