Mercato Express : Khedira rebondit à la Juventus, André Ayew proche de Swansea et Anelka de retour en Inde

Football
DirectLCI
TRANSFERTS - En cette période de mercato estival, du 9 juin au 31 août, metronews vous propose un point quotidien à lire sur l'oreiller. On commence très fort ce mardi avec Sami Khedira qui s'offre gratuitement à la Juventus, André Ayew qui envisage de s'installer au Pays de Galles et Nicolas Anelka qui retourne cachetonner en Inde.

 LE TRANSFERT MALIN
Il faut toujours compter sur la Juventus pour conjuguer économies et compétitivité. En effet, ce mardi, la Vieille Dame a officialisé le recrutement de Sami Khedira , cadre de l'équipe d'Allemagne championne du monde en fin de contrat avec le Real Madrid. Le club italien dispose ainsi du milieu de terrain le plus rentable d'Europe puisque, en dehors d'Arturo Vidal (acheté 15 millions d'euros à Leverkusen), Andrea Pirlo, Paul Pogba, Claudio Marchisio et donc Khedira sont tout venus gratuitement. À titre de comparaison, Liverpool a dû dépenser 82 millions d'euros pour s'offrir Henderson, Allen, Can et Lallana. Qui ça ?

► LA RUMEUR LA PLUS CHAUDE
AS Rome ? Tottenham ?  Inter ? Galatasaray ? Libre de tout contrat, André Ayew a été annoncé dans bien des endroits et on remarquera que, plus les jours passent, plus ses points de chute potentiels perdent en prestige. La dernière rumeur insistante en date l'envoyait à West Ham, qui lui a fait une offre, mais selon la très sérieuse chaîne Sky Sports, l'international ghanéen serait en fait tout proche de s'engager avec Swansea. Le club gallois, 8e de Premier League la saison dernière et doté de moyens financiers conséquents, s'est fait une spécialité de recruter en Ligue 1, après Bafétimbi Gomis la saison passée  et en attendant Franck Tabanou dans les tout prochains jours.

► LA PISTE LA PLUS WTF
Nicolas Anelka n'a décidément jamais fini de nous surprendre. Alors qu'à 36 ans, on le pensait rangé des voitures, devenu directeur sportif du club algérien de Hussein Dey (où il a fait virer l'entraîneur après s'être battu avec lui fin avril), l'enfant terrible du football français a finalement décidé de rechausser les crampons au Mumbaï City FC , avec lequel il avait disputé sept matches et marqué deux buts l'an passé dans l'improbable Indian Super League . Sacré Nico.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter