Il reste au FC Barcelone : comment Lionel Messi a finalement changé d’avis

Il reste au FC Barcelone : comment Lionel Messi a finalement changé d’avis
Football

VOLTE-FACE - Ce vendredi, la superstar argentine a fait savoir qu’il restait finalement au FC Barcelone pour la saison 2020-2021. Une annonce qui sonne la fin d’un feuilleton long de dix jours.

L’Europe du football attendait une réponse. Elle est tombée ce vendredi. Alors que l’envie de Lionel Messi de quitter le FC Barcelone avait été annoncée de manière fracassante le 25 août dernier, le feuilleton a pris fin ce 4 août peu après 17h. Dans une vidéo, l’international albiceleste a annoncé qu’il restait finalement au sein du club catalan pour la saison 2020-2021.

"J'ai dit au club, y compris au président, que je voulais partir. Je lui ai dit ça toute l'année. Je pensais qu'il était temps de se retirer. (...) Ce fut une année très difficile, j'ai beaucoup souffert à l'entraînement, dans les matchs et dans les vestiaires. Tout est devenu très difficile pour moi et il est arrivé un moment où j'ai envisagé de chercher de nouvelles ambitions", explique-t-il dans un entretien exclusif à Goal, avant d'égratigner Josep Maria Bartomeu, le patron de la formation blaugrana : "Le président a toujours dit qu'à la fin de la saison, je pouvais décider si je voulais partir ou rester, et à la fin il n'a pas tenu sa parole."

"Je vais continuer au Barça et mon attitude ne changera pas. (...) Je ferai de mon mieux. Je veux toujours gagner, je suis compétitif et je n'aime pas perdre. Je veux toujours le meilleur pour le club, pour le vestiaire et pour moi-même", a poursuivi l'Argentin, aujourd'hui âgé de 33 ans, sans préciser s'il resterait plus d'une saison en Catalogne.

La clause à 700 millions, l'obstacle insurmontable

Une tendance qui se dessinait notamment après la timide déclaration jeudi de Jorge Messi, son père et son agent, qui avait répondu du bout de lèvres par l'affirmative à un média espagnol l'interrogeant sur l'éventualité de voir son fils rester au FC Barcelone cette saison. 

La journée de vendredi avait pourtant commencé par une passe d’armes : dans un communiqué, Jorge Messi avait d'abord affirmé qu'il considérait que la fameuse clause de 700 millions d’euros n’était pas valable dans le contrat de son fils. "Nous ne savons pas quel contrat vous avez analysé et quelles sont les bases sur lesquelles vous concluez que celui-ci inclurait une 'clause libératoire' applicable dans le cas où le joueur décidait de mettre fin au dit contrat de manière unilatérale, avec effet à partir de la fin de la saison 2019/2020. Cela est dû à une erreur évidente de votre part", explique le père de la star, qui indique que le contrat de son fils stipule que "cette indemnisation ne s'appliquera pas si la résiliation du contrat sur décision unilatérale du joueur prend effet à partir de la fin de la saison sportive 2019-2020". Et de conclure : "Il est évident que l'indemnisation de 700 millions d'euros (...) ne s'applique pas dans l'absolu."

Lire aussi

Une communication qui n’a pas échappé à La Liga, qui a immédiatement répondu à ces déclarations, affirmant que la clause libératoire de 700 millions d'euros était bel et bien valable : "LaLiga a transmis sa réponse au message envoyé par l'entourage du joueur Leo Messi. Cette dite réponse souligne et confirme une interprétation hors contexte et éloignée des termes du contrat en question, raison pour laquelle LaLiga réitère les propos adressés lors du communiqué publié le 30 août passé."

Un départ en juin 2021 ?

Alors que tout laissait penser que la guerre entre Leo Messi et le Barça allait continuer, une information venant d’Argentine a filtré, en provenance du média TyC Sports, déjà à l'origine des informations faisant état des envies de départ de "La Pulga", le 25 août dernier. Devant l’inflexibilité de la ligue espagnole et du club catalan de le voir partir pour moins de 700 millions d’euros, TyCSport assurait que le clan du natif de Rosario s'était finalement décidé à rester en Catalogne jusqu’au 30 juin 2021, date de la fin de son contrat.

Toute l'info sur

Mercato : le feuilleton Lionel Messi

"Bien qu'il ait envoyé un burofax pour exécuter la clause de sortie unilatérale, il a changé d'avis et ne veut pas partir au beau milieu d'un scandale judiciaire au club de sa vie, où il a grandi et est depuis 20 ans", indique le média. Lionel Messi et les siens ne voudraient, de surcroît, pas voir l'affaire finir au tribunal, ne serait-ce que pour éviter à son futur club une longue bataille juridique. 

Mais aussi de s'épargner un psychodrame au sein de sa propre famille : "Quand j'ai fait part de mon souhait de partir à ma femme et à mes enfants, c'était un drame. Toute la famille s'est mise à pleurer, mes enfants ne voulaient pas quitter Barcelone, ni changer d'école", a confié l'Argentin à Goal. Reste maintenant à savoir si Lionel Messi voudra continuer l'aventure avec le Barça au-delà de juin 2021... Une réponse que l'Europe du football brûle déjà de connaître.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent